Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Le petit matériel s’en sort mieux

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Le petit matériel s’en sort mieux © Matériels et Chantiers
Bétonnières électriques, échelles, outillage à main, outillage électroportatif… D’une manière générale, les petits matériels pour le bâtiment ont moins souffert de la crise que les gros engins. C’est, en tout cas, le sentiment de Jean-Claude Pézier, pdg de Chapin Matériel et vice-président de l’Apimab. « Les cycles de renouvellement du petit matériel sont plus rapides que celui du gros. De plus, ces équipements n’exigent pas d’investissements trop lourds et sont rapidement rentabilisés. La décision d’achat est plus facile à prendre que pour une grue ou un chariot télescopique. » L’Apimab (Association des professionnels indépendants du matériel de bâtiment) est un groupement qui possède une centrale d’achat pour permettre à ses adhérents de bénéficier de conditions équivalentes à celle des grandes enseignes nationales. L’association édite un catalogue et gère un stock acheté à des fournisseurs référencés. La formule plaît et le groupement grossit : deux nouveaux adhérents sont arrivés en 2010 : Lormat (Nancy) et le Comptoir du matériel (Clermont-Ferrand). « Les vendeurs de gros matériels s’intéressent de plus en plus au petit. Parallèlement des loueurs envisagent de développer leur activité de négoce. Ces tendances poussent les indépendants à se tourner vers l’Apimab », se félicite Jean-Claude Pézier, dont l’association vient de changer de président, Nathalie Plinet, dirigeante de Mazeau, succédant à Bernard Coutaud, de Coutaud Manutention.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus