Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche
  • Accueil
  • Camion
  • Le marché des porteurs face à de sérieux problèmes d’approvisionnement

Le marché des porteurs face à de sérieux problèmes d’approvisionnement

| |

Malgré la bonne dynamique des cinq premiers mois 2021 avec une hausse des immatriculations, le segment connaît actuellement des retards de production. En cause : des difficultés mondiales à fournir et livrer des châssis dans les délais.

 

Les sites web parasites sanctionnés !
Crédit : Iveco / Aldo Ferrero © ALDO_FERRERO_PHOTOGRAPHER_IVECO

Dans ses résultats semestriels 2021, l’Observatoire du véhicule industriel (OVI) de BNP Paribas Rental Solutions dévoile des prévisions inquiétantes pour le marché de la carrosserie et plus particulièrement sur le segment des porteurs de plus de 3,5 tonnes.

 

Pourtant, sur les cinq premiers mois de l’année, 9434 immatriculations de ces types de camions ont été enregistrées, soit un niveau équivalent à celui de 2017 et 2018, deux très bonnes années présentant des résultats au-dessus de la moyenne de la dernière décennie (8700 unités).

 

En outre, pour les bennes et véhicules BTP (soit 39 % de la catégorie), une progression de 19 % des immatriculations (3679 unités recensées) est à noter par rapport à 2020 tandis que les camions plateaux enregistrent, eux, une hausse de 23,8 % avec 1224 unités.  

Les châssis se font attendre

« Le marché des véhicules carrossés constitue un excellent indicateur de la reprise concrète et rapide depuis le début de l’année. Toutefois la production pourrait connaître sur la seconde partie de l’exercice 2021 une inflexion sensible en raison des problématiques d’approvisionnement », explique Benoit Daly, secrétaire générale de la fédération française FFC Constructeurs.

 

À l’échelle mondiale, les carrossiers constructeurs français sont en effet confrontés à des difficultés de production dues à des délais de livraison des châssis allongés. Sur le premier semestre, ce problème d’approvisionnement a pu être géré grâce aux stocks disponibles mais les retards de fabrication de ces pièces, estimés entre trois et douze semaines selon le constructeur et le modèle de châssis, laissent planer des incertitudes sur l’activité à venir.

 

Charlotte Divet