Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Le groupe Altrad s’est restructuré

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Le groupe Altrad s’est restructuré © Altrad
Le groupe Altrad a profité de la crise pour se restructurer. Son chiffre d’affaires a fléchi de 25% lors de son exercice 2008-2009 et de 29% en 2009-2010 pour s’établir à 400 millions d’euros. « Notre effectif est passé de 3 600 personnes à 3 200, explique Mohed Altrad le président du groupe, bien que nous ayons acquis deux constructeurs. » Il s’agit de Limex (fabricant croate de brouettes, 13 millions d’euros de CA) et d’Irbal (fabricant portugais de bétonnières, 8 millions d’euros). Parallèlement, le groupe a fermé trois usines, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en France. « Heureusement, les échafaudages se sont mieux comportés que nos autres activités, tout spécialement grâce à la location et au montage », souligne le dirigeant. Cette spécialité représente 70% des activités d’Altrad, pour moitié en raison de la location, dont 15% par Plettac France, le reste étant redevable à Arnhlodt, Soframat et Balliauw en Belgique. « En cette période de crise, les entrepreneurs se sont tournés vers la location ». Plettac, avec un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros, est deuxième en Allemagne, derrière Layher, mais n’y pratique pas la location : « Il y a un marché, mais l’investissement serait très important et nous n’y songeons pas pour l’instant », note Mohed Altrad. La location – les loueurs sont alors des clients – concerne aussi d’autres produits du groupe : les bétonnières qui avec les brouettes et les matériels pour les collectivités locales (barrières, etc.), constituent le reste des activités d’Altrad.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus