Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Le DLR fait le point et se projette sur 2019

| |

La fédération des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels de BTP et de manutention a tenu le 4 décembre sa traditionnelle Journée nationale des métiers. Des échanges qui ont porté sur l'année parcourue et les enjeux à venir.

Les sites web parasites sanctionnés !
La fédération DLR a réuni ses adhérents le 4 décembre au sein du Pavillon Dauphine, à Paris. © Arnault Disdero
La fédération DLR a réuni 250 de ses adhérents le 4 décembre au sein du Pavillon Dauphine, à Paris. Comme à l'accoutumée, conjoncture et prévisions de l'économie du secteur ont été les premiers éléments abordés, sous la houlette des économistes Eric Quinton (FFB) et Jean-Philippe Dupeyron (FNTP). Avec des bonnes bonnes nouvelles, notamment du côté de l'emploi, même si une entreprise sur deux reste limitée en production du fait de la contrainte de main-d'œuvre. Lire aussi notre article "La distribution de matériels trouve un second souffle".
 
Hervé Chevallier, directeur intelligence marché de Vecteur Plus, a livré quant à lui les résultats d'une étude commandée par DLR qui viennent corroborer les dires de la FFB et de la FNTP : une France à deux vitesses, avec des prévisions à la baisse en matière de nombre de projets dans le bâtiment (-4% pour 2019-2020) et une évolution lente pour les travaux publics (+2% pour la même période).
 
Deux ateliers se sont tenus, l'un concernant la distribution, l'autre la location. Lors du premier, l'annuaire des groupes de distribution de matériels BTP/manutention a été présenté, suivi d'un point sur l'étude constructeurs du DLR et d'une présentation par Sophie Benfredj, DG de Bomag France, sur la relation réussie entre distributeur et constructeur.
 
L'atelier location s'est, de son côté, attaché à lever le voile sur le kit du loueur mis en place par la fédération, puis se sont posées les questions relatives à l'alternative à l'acquisition (attentes des clients, évolution des normes comptables et modes de gestion, conséquences sur le bilan...). Pierre Hébrard, de Pricemoov, a apporté sa pierre en concluant sur les stratégies pour optimiser les prix de location des matériels.
 
Autres moments forts : l'intervention de Julien Darthout, du Club Demeter, qui s'est penché sur l'accessibilité des chantiers en milieu urbain, au moment où les réglementations sur les transports se font plus contraintes. Puis celle de Pierre François, de Vascoo, qui a fourni son expertise sur les moyens de capter des clients via l'outil Internet. Autant de problématiques abordées qui viennent nourrir les réflexions des acteurs du secteur.

Arnault Disdero

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus