Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Le D6K passe en série 2

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Le D6K passe en série 2 © Gilles Rambaud
C’est le dernier-né de l’usine de Grenoble. Bienvenu au D6K2, un bouteur de 13,3 t. Sa lame a été rallongée par rapport à celle du D6K tout en restant repliable en moins de 3 m pour adopter une position transport. A cette innovation mécanique s’en ajoute une autre, électronique : le « Stable blade control » (« Contrôle de stabilité de lame »). Un capteur gyroscopique a été placé dans la rotule articulant la lame. Celui-ci mesure les efforts subis, renvoie ces informations à un calculateur qui va automatiquement – et instantanément – adapter la course des vérins selon la force de poussée. A faible résistance, la lame peut faire d’amples mouvements. A forte résistance, elle est limitée. « Ce système évite de laisser des ondulations sur le sol, un phénomène qui se produit quand l’opérateur force trop. Une erreur très courante », explique Jean-François Villard, responsable de cette machine chez Caterpillar. Le train de roulement a été modifié par rapport à la version précédente. Des galets ont été ajoutés en haut (il y en a maintenant deux) et en bas (huit). Mieux tenue, la chenille gagne en adhérence et en traction.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus