Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Le Cisma devient Evolis

| |

Le changement de nom du syndicat des industries d'équipements pour le BTP, la sidérurgie et la manutention intervient dans le contexte de sa fusion avec l'association Profluid.

Les sites web parasites sanctionnés !
Jean-Claude Fayat et Pascal Vinzio, respectivement président et premier vice-président d'Evolis. © Evolis
De manière à mieux défendre leurs adhérents respectifs, le Cisma et Profluid ont décidé de se réunir au sein d'une seule et même structure, baptisée Evolis. "L'objectif de ce rapprochement est de regrouper les actions et services de chacun en réunissant les forces d'équipementiers avec des métiers d'origine mécanique afin d'anticiper les mutations qui s'accélèrent dans l'environnement économique, technique et institutionnel de ces secteurs", notent les deux organisations.
 
Pour soutenir la compétitivité des entreprises, préparer la transformation des métiers de demain et créer des vocations, Evolis proposera des réunions spécifiques sur ses équipements (équipements fluidiques, manutention, BTP) et d'autres dédiées à ses principaux marchés (eau, industrie, énergie, bâtiment, logistique, travaux publics), l'accès aux travaux de normalisation de la profession, ainsi que des services à ses adhérents (formation, études spécifiques, assistance sur affaires, aide au financement, organisation d'événements...).
 

Un syndicat de poids

Le Cisma, le syndicat des industries d'équipements pour la construction, les infrastructures, la sidérurgie et la manutention, comptait avant cette fusion plus de 200 entreprises adhérentes représentant une activité de 9,2 milliards d'euros. Profluid, l'association française des fabricants de pompes et agitateurs, des compresseurs et de la robinetterie, regroupait pour sa part une centaine d'adhérents qui réalisent conjointement un chiffre d'affaires de l'ordre de 4,5 milliards d'euros. Des chiffres qu'il s'agit donc de cumuler pour prendre la mesure de la taille de la nouvelle fédération.
 
Evolis est présidée par Jean-Claude Fayat (ancien président du Cisma), avec comme premier vice-président Pascal Vinzio (ancien président de Profluid). Le délégué général est Renaud Buronfosse ; le délégué général adjoint Marc Vingreux. Le bureau compte 11 membres.
 

Arnault Disdero

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus