Le chiffre d’affaires des loueurs en hausse de 5 %

| |

Les entreprises du DLR (distribution, location et manutention) ont vu leur activité progresser en 2023. Toutefois, avec des résultats en baisse au 3e trimestre, celle-ci apparaît fragilisée pour les mois suivants.

 

Les sites web parasites sanctionnés !
Le chiffre d’affaires des loueurs en hausse de 5 % © DR.

D’après le baromètre de la fédération du DLR, réalisé en collaboration avec le cabinet indépendant Asterès, les secteurs de la distribution de matériel de construction, de la location et de la manutention ont augmenté leur chiffre d’affaires respectivement de + 18,3 %, + 5 % et + 6,3 % sur un an. Cependant, impactée par les conséquences de la guerre en Ukraine et la crise énergétique, entre les 2e et 3e trimestres 2022, l’activité s’est contactée dans les trois secteurs. Les résultats financiers sont en baisse de -1,6 % dans la distribution, -5,4 % dans la location et -2,6 % dans la manutention.

 

Les délais de livraison, les pénuries de certains composants, la hausse des coûts dont les prix de l’énergie et l’augmentation des taux d’intérêt impactent plus particulièrement les secteurs. En outre, les problématiques de recrutement, les grèves passées dans les raffineries et les aléas météorologiques ont pesé sur l’activité.

Des prévisions inégales

Globalement, si les mises en chantier se maintiennent, le secteur de la construction connaît un ralentissement du nombre de permis de construire délivrés par rapport à 2021. Et, dans ce contexte, les adhérents du DLR restent optimistes pour la fin de l’année. Dans la distribution de matériel de BTP et de manutention, un rebond des intentions d’embauche et d’investissement ainsi que des prévisions d’activités est attendu pour le dernier trimestre. Ce sentiment n’est toutefois pas partagé dans le secteur de la location qui anticipe à l’inverse un recul des intentions d’investissement, d’embauche et une baisse de l’activité.

 

 

 

 

 

 

 

Charlotte Divet