Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

La production d’engins va diminuer de 35 à 40 % cette année

|

Les sites web parasites sanctionnés !
La production d’engins va diminuer de 35 à 40 % cette année © Matériels et Chantiers
Après quatre ans de progression, le nombre de machines de chantier fabriquées en France a stagné l’année dernière (-0,8 %) et va plonger cette année. Telles sont les prévisions du Cisma (Syndicat des équipements pour la construction, les infrastructures, la sidérurgie et la manutention) qui regroupe les constructeurs français (Manitou, Fayat, Mecalac, Haulotte, etc.) et les constructeurs étrangers ayant des usines en France (Caterpillar, Volvo, Liebherr, Yanmar, Bobcat, etc.).
" Pour 2009, il faut s’attendre à un repli des matériels de chantier de l’ordre de -30 à -40 %. Avec une année rythmée à l’inverse de l’an dernier, à savoir un premier semestre très difficile et, nous l’espérons, un second semestre un peu meilleur. Mais nous ne nous faisons pas d’illusions, l’année sera largement négative. La principale interrogation qui subsiste concerne l’impact et le timing des plans de relance. Au mieux, l’effet interviendra en fin d’année. Plus sûrement en 2010 ", annonce Pierre Marol, président du Cisma. " Cette baisse globale cache d’importantes disparités, note Renaud Buronfosse, délégué général du Cisma. Les installations de carrières se maintiennent, les nacelles souffrent beaucoup plus. On observe également des différences selon les régions ". Il faut, en effet, garder à l’esprit que la production française est largement exportée. La production des usines nationales n’est donc pas le reflet du marché intérieur. " La France s’en sort mieux que ses voisins. Le Royaume-Uni, l’Espagne, les pays de l’Est plongent davantage ", remarque Renaud Buronfosse. Si la production, en sortie d’usine, est à l’image d’un marché international plus mauvais que le nôtre, alors les ventes en France devraient cette année faire mieux que les -40 % enregistrées par les industriels.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus