La première pelle électrique de Mecalac à l’essai sur un chantier Colas

| Chantier |

Dans le cadre de travaux menés à Grenoble, le groupe de BTP expérimente actuellement le modèle e12 du constructeur français afin de vérifier si cette solution zéro émission s’accommode à toutes les spécificités du chantier.

 

Les sites web parasites sanctionnés !
La première pelle électrique de Mecalac à l’essai sur un chantier Colas © Colas - Philippe Meunier

Contraintes de recharges et mesures de l’impact sur l’environnement. La pelle sur pneus e12 conçue par Mecalac est actuellement passée au crible par les équipes de Colas intervenant sur le chantier de la ZAC Flaubert, à Grenoble. « Cette expérimentation permettra d’envisager d’autres utilisations de la pelle Mecalac e12 sur les futurs chantiers urbains de Colas et de réduire leur empreinte environnementale », précise Bruno Munier, directeur Equipements de Colas France Territoire Sud-Est.

 

L’an dernier, pour répondre aux enjeux de la ZFE (zone à faible émission) de l’agglomération l’établissement Colas de Grenoble avait déjà acquis quatre fourgons électriques.

Une campagne d’essais est lancée

Du côté de Mecalac, l’expérimentation menée par Colas représente également une occasion de finaliser la mise au point de sa machine 100 % électrique. Il a d’ailleurs dans ce but lancé une campagne de tests auprès de plusieurs de ses clients. « Ces essais constituent une étape importante dans la transition vers des solutions zéro émission et démontrent l’adéquation optimale de la Mecalac e12 avec les besoins réels des chantiers urbains, tant en termes de performances que d’autonomie », souligne Patrick Brehmer, directeur Marketing du Groupe Mecalac.

 

En février prochain, un second test sera également mené autour de l’e12 sur un chantier réalisé par Colas pour la métropole lyonnaise.

 

Charlotte Divet