Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

La mini-pelle électrique qui se passe d’hydraulique

| Reportage |

Dans son usine de Belley dans l’Ain, Volvo poursuit le développement de son concept de mini-pelle entièrement électrique baptisé EX2.

Les sites web parasites sanctionnés !
Le "proof of concept" de mini-pelle électrique EX2 © Bruno Levy

Plus petite structure du groupe scandinave, l’usine Volvo Compact Equipment n'en porte pas moins les projets innovants du constructeur sur le segment des pelles inférieures à 5 tonnes. Largement autonome dans la fabrication des organes critiques des machines comme dans ses démarches de R&D, l’entité travaille actuellement sur un concept de pelle 100 % électrique à partir d’un modèle existant : le EC27C.

 

A la différence des excavatrices compactes électriques apparues ces dernières années, ce "proof of concept" n’utilise pas de système hydraulique. Or, c'est bien la disparition de cette interface entre la motorisation électrique et le mouvement mécanique qui ouvre aujourd'hui un nouvel horizon de développement aux mini-pelles électriques.

 

En effet, ce parti pris technologique offre un rendement amélioré qui autorise une autonomie théorique de 8 heures à la machine équipée de batteries lithium-ion. Capable d’être exploitée sans restriction ni besoin de recharge pendant une journée de travail, son périmètre d’application devient ainsi comparable à celle d’une mini-pelle thermique classique. Un atout-maître auquel il faut adjoindre la réduction des nuisances sonores et l'abolition du risque de pollution par fuite hydraulique. Deux critères non négligeables pour s’imposer sur des chantiers urbains où l’exigence en matière environnementale ne cesse de croître.

Jeremy Bellanger

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus