Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

La mini-pelle électrique de JCB ne manque pas d'énergie

| Chantier |

Utilisée au maximum de ses capacités pour réaliser une tranchée, la machine a montré une autonomie largement suffisante grâce à son pack de quatre batteries.

Les sites web parasites sanctionnés !
Lors du test, la JCB 19C-1E était équipée d'un godet de 0,45 m, de chenilles caoutchouc et d'un coupleur. © Technique-TP
Répondant à la nécessité de limiter le bruit et la pollution atmosphérique, les premières machines électriques "zéro émission" ont débarqué récemment dans les concessions. Les entreprises qui souhaitent s'en procurer se posent souvent la question de leur véritable autonomie. Or, lorsqu'on observe scrupuleusement l'utilisation des engins des gammes concernées (mini-pelles et petites chargeuses) via la télématique, on s'aperçoit que, dans l'immense majorité des cas, la durée maximale de travail pour ce genre de matériel ne dépasse pas 2,5 à 3 heures par jour. Le taux de ralenti approchant souvent 45 à 50% du temps total...
 
En partant de cette constatation, et en gardant une marge de manœuvre raisonnable, on peut affirmer sans se tromper qu'une autonomie de quatre heures d'utilisation réelle est suffisante pour les travaux sur des sites urbains ou industriels, auxquels ces petits engins électriques sont généralement destinés.

Une demi-journée de travail intensif

Le concessionnaire M3 a mis à disposition de l'équipe d'opérateurs-testeurs de Technique-TP un modèle de démonstration, doté de la quatrième batterie optionnelle. Ce pack a été rechargé pendant la nuit précédant l'essai. La pelle était équipée d'un godet de 0,45 m, de chenilles caoutchouc et d'un coupleur de la marque. Le test visait à réaliser une tranchée en utilisant l'engin durant quatre heures, sans arrêt, à 100% de ses capacités et en mode Power Max.
 
La machine a démarré à 8 heures du matin. Les quatre testeurs, qui se sont relayés, ont pu travailler pendant la demi-journée entière sans aucun souci. Le petit engin a réalisé dans la matinée une tranchée de 116 m de long sur 0,50 m de large, profonde de 1,30 m. Cela représente 75 m3, excavés dans des terres pouvant être considérées comme normales, peu compactes. Un excellent score pour une mini-pelle de cette catégorie, d'un poids d'environ 2 tonnes.
 
Il restait même suffisamment d'énergie dans les batteries pour faire un essai de remblayage (sur une durée de dix minutes environ) et ramener la pelle à la borne de rechargement par ses propres moyens, en roulant sur 400 m. La JCB 19C-1E a donc relevé le défi et rempli ses objectifs haut la main.

Hervé Prenat (Technique-TP)