Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

La gravière de Saverdun restructurée par des matériels dernier cri

| Chantier |

Ariège Granulats a totalement revu son installation pour augmenter sa productivité. En clé de voûte, une dragline de très gros tonnage.

Les sites web parasites sanctionnés !
Le duo composé de la Sennebogen 6140E et de la chargeuse Cat 982M permet d'extraire 700 000 t de granulats par an. © Sygmat
Sise à Saverdun, la société Ariège Granulats a fait l'objet d'une restructuration complète en 2014, à la suite d'une autorisation d'extraction sur vingt ans. D'où la présence à l'heure actuelle d'une installation de pointe, encore mise à jour récemment d'un point de vue matériel, capable de traiter 700 000 tonnes de matériaux par an. Les équipes du groupe Denjean, propriétaire de la gravière, avaient été chargées de réaliser l'ensemble du génie civil, ainsi que le montage des bâtiments, le bardage, le VRD et les travaux de terrassement.
 
Alimentée par une bande transporteuse de 1 200 mètres, l'installation a été fournie par Sandvik. "Ce choix a été dicté par les multiples demandes spécifiques que nous avions et la réputation sans faille des concasseurs à cône de la marque scandinave", confie Daniel Piovesan, directeur technique chez Denjean. Récemment, une dragline Sennebogen 6140E, un modèle de 140 tonnes rare en France, est venue renforcer l'efficacité de la production du site, pour faire face à l'approfondissement progressif du gisement immergé. "Elle permet de voir loin devant et son rendement permet d'éviter les postes de nuit", argumente le directeur technique. "Sur un rythme d'extraction annuel de 500 000 tonnes, cette pelle à câble extrait actuellement à 7 mètres sous le niveau de l'eau, et passera progressivement à 10 mètres."

Atelier de découverte

Une chargeuse Caterpillar 982M assure l'alimentation de la trémie du tapis et complète l'extraction avec 200 000 tonnes annuelles, sur un front de 2,5 mètres. Deux autres machines assurent le chargement client : une Volvo L150H vient d'être rejointe par une Liebherr 580 XPower, légèrement plus grosse et néanmoins assez sobre. "Nous avons pu vérifier sa faible consommation lors de tests in situ", confirme Daniel Piovesan. En raison de matériaux altérés au sein du gisement, un crible de 20 m2 unitaire a été mis en place, de manière à séparer les granulats 0/20 et les graves non traitées des matériaux concassés routiers destinés à la réalisation d'enrobés de qualité. Destination de ces granulats de classe B : les plateformes-relais de Denjean pour sa clientèle en métropole toulousaine.
 
L'entreprise dispose par ailleurs de son propre atelier de découverte, qui réalise le décapage de la végétale sur ses différents sites. Cela au moyen d'engins siglés Volvo : une pelle EC380 et trois tombereaux A30G. Plusieurs mois par an, un locatier vient compléter l'équipe, avec un bouteur Caterpillar D6T.

Hervé Prenat (Technique-TP)