Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

La formation, grande vainqueur des Olympiades des métiers

| |

Douze jeunes spécialistes de la maintenance des matériels se sont affrontés à l’occasion de la 45e finale nationale de l'épreuve. Le médaillé d'or 2018, Grégoire Bouffart, pourra participer aux WorldSkills.

Les sites web parasites sanctionnés !
La compétition met à l'honneur les métiers de la maintenance. © Bernard Rondeau / DLR
Les Olympiades des métiers ont livré leur verdict. Cette année, la catégorie "Maintenance des matériels" a été dominée par la région Hauts-de-France en la personne de Grégoire Bouffart, un étudiant en deuxième année BTS "maintenance des matériels de construction et de manutention" au sein du Campus des métiers et des qualifications des travaux publics de Bruay-la-Buissière. Le jeune homme est en contrat de professionnalisation au sein de l’entreprise Bergerat Monnoyeur, basée à Wattignies. Sa médaille d'or lui ouvre les portes du concours international des WorldSkills, qui se déroulera en août prochain à Kazan (Russie).
 
 
La médaille d'argent des Olympiades a eu pour doubles récipiendaires Thomas Quelen et Maxime Lefeuvre, représentants respectifs de la Normandie et de la Nouvelle-Aquitaine. Quatre autres jeunes, Dorian Langevin (Pays de la Loire), Simon Le Gac (Centre-Val de Loire), Thomas Strub (Bourgogne-Franche-Comté) et Syvain Almeras (Auvergne-Rhône-Alpes), sont repartis avec la médaille d’excellence, qui vient récompenser les candidats ayant obtenu au moins 700 points sur 800.
 
 
Cette compétition est une tribune de premier plan pour la fédération DLR et ses partenaires pour promouvoir les métiers de techniciens et de mécaniciens de maintenance des matériels de construction et de manutention, en proie à la pénurie. Chaque année, entre 1500 à 3000 postes sont à pourvoir en France, alors que seuls 1000 diplômés (du CAP à la licence professionnelle) sortent dans le même temps des lycées professionnels et CFA qui forment à ces métiers.
 

Arnault Disdero

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus