Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

La FNTP annonce le report d'un an de la suppression du GNR

|

Dans un communiqué publié dans la soirée du 18 juin, la fédération des travaux publics explique que le gouvernement va accéder à cette demande dans le cadre du projet de loi de finances rectificative dont l'examen débute la semaine prochaine à l'Assemblée nationale.

Les sites web parasites sanctionnés !
. © Adobe Stock
C'était une demande brûlante des entreprises de travaux publics : le maintien de l'avantage fiscal sur le gazole non routier, le fameux GNR, que le budget 2020 prévoyait de supprimer progressivement à partir du 1er juillet. Une suppression qui, en fin d'année 2019, avait provoqué d'importantes manifestations des professionnels en Bretagne avec le blocage de plusieurs dépôts pétroliers.
 
Le 1er juillet approche et la suppression du GNR s'éloigne : la FNTP s'est en effet félicitée, dans un communiqué publié dans la soirée du 18 juin, d'avoir "arraché" à l'Etat un report d'un an de cette suppression.
 
"Dans le cadre du projet de loi de finances rectificative, le gouvernement va accéder à la demande de la profession des travaux publics de reporter d'un an la suppression de l'avantage fiscal sur le GNR", écrit la FNTP.
 
Déjà lors du deuxième projet de loi de finances rectificative discuté en avril dernier, la fédération s'était battue pour décaler la première échéance de suppression. La deuxième opportunité aura donc été la bonne.
 
"Le maintien du premier relèvement de taxes au 1er juillet aurait exacerbé les tensions au sein de nos entreprises. L'urgence doit désormais porter sur la relance de l'investissement, car la commande publique locale continue de s'effondrer", a déclaré Bruno Cavagné, tout juste réélu président de la FNTP.