Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

L’Europe des matériels à l’aube d’une révolution

| |

"Transformation digitale", tel était le leitmotiv de ces deux journées de congrès organisées à Prague par le comité européen des équipements de construction (CECE), du 6 au 7 octobre. Une évolution nécessaire qui n’effraie pas outre mesure les constructeurs implantés sur le continent.  

Les sites web parasites sanctionnés !
Les prises de parole ont été nombreuses durant le congrès du CECE © Jérémy Bellanger

Désormais chacun sait que le développement du numérique concernera, et concerne déjà, toutes les composantes du marché, depuis les machines, dans leur gestion et leur utilisation, jusqu’aux relations avec les loueurs, les distributeurs et les clients finaux. Comme l’a précisé le président de l’organisation professionnelle durant l'événement, Bernd Holz, « il n’y a pas d’échappatoire » face à cette révolution en cours. Tant mieux car les fabricants européens ne semblent pas en chercher, bien conscients d’intervenir sur un continent technologiquement et économiquement mature.

 

De plus, la croissance actuelle du marché, qui devrait s’établir entre 5 et 10 % cette année (avec notamment la France qui remonte de 53 % après une année noire en 2015), et les perspectives offertes en Europe Centrale et de l’Est sont faites pour donner confiance aux acteurs européens. Mais la persistance des difficultés en Russie, les incertitudes en Turquie et surtout les effets imprévisibles du futur "Brexit" restent des sujets de préoccupation majeurs. Si ces craintes apparaissent légitimes, elles ne devraient pas pour autant remettre en cause l’engagement de nombreux fabricants dans des politiques d'investissements en R&D ambitieuses. Ils savent trop bien que l’immobilisme reviendrait à hypothéquer leur avenir.     

Jeremy Bellanger

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus