Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Kiloutou détaille les étapes de sa transformation environnementale

| |

Le loueur annonce la mise en place d'une nouvelle stratégie visant à réduire de 40% ses émissions de CO2 d'ici 2030. Trois champs sont prioritaires : les agences, la flotte de livraison et le matériel lui-même.

Les sites web parasites sanctionnés !
Kiloutou compte développer sa flotte de porteurs roulant au gaz. © Kiloutou
Dans le contexte de la mise en place à venir de la réglementation environnementale 2020 qui s'appliquera à la construction de bâtiments neufs dans le courant de l'année 2021 et qui doit se traduire par la mise en place d'éco-chantiers, Kiloutou annonce la mise en place d'une nouvelle stratégie visant à réduire de 40% ses émissions directes de CO2 d'ici 2030 et d'atteindre la neutralité carbone en 2050. Pour tenir ces objectifs, le spécialiste de la location de matériels cible trois champs prioritairement : les agences, la flotte de livraison et le matériel lui-même.
 
Dans le détail, pour ce qui est du transport, le renouvellement de sa flotte poids lourds dédiée aux livraisons de matériels par des véhicules au gaz naturel liquéfié (GNL) et gaz naturel comprimé (GNC) sera accéléré. De nouveaux fourgons fonctionnant au GNC viendront par ailleurs s'ajouter aux 23 actuellement exploités, et les livraisons du dernier kilomètre pourront être réalisées à vélo et remorque motorisée électrique pour les petits matériels (une expérimentation est en cours à Marseille). De même, la flotte commerciale sera renouvelée pour intégrer davantage de voitures hybrides et électriques, avec l'objectif de remplacer, d'ici à cinq ans, 100% des véhicules légers par des versions à motorisation alternative.
 
Du côté des matériels, si 37% du parc de terrassement et d'élévation fonctionne d'ores et déjà avec des énergies plus responsables (hybride, bi-énergie, électrique et Phase V), une évolution plus rapide vers des motorisations à énergie alternative a été décidée. Cela se traduira par le lancement d'une gamme rassemblant plus de 3 000 matériels alternatifs en France pour aider les acteurs du BTP dans leur politique bas carbone. Par ailleurs, un programme de maintenance préventive pour anticiper les pannes et augmenter la durée de vie des matériels (jusqu'à deux ans pour les pelles hydrauliques, par exemple) est en cours de déploiement. L'exploitation de sources énergétiques d'avenir comme l'hydrogène pour les groupes électrogènes ou l'alimentation des poids lourds de livraison de matériels est également à l'étude.
 

"Concilier économie, environnement et humain"

 
Quant aux agences, le programme de rénovation et de construction pour répondre aux exigences réglementaires énergétique et environnementale sera accéléré. En ligne de mire, un choix de solutions favorisant la maîtrise des consommations énergétiques et plus respectueuses de l'environnement : récupération des eaux de toiture pour lavage des matériels, éclairage leds dans toutes les agences, bardage bois, toitures végétalisées...
 
"Depuis sa création, le groupe Kiloutou concilie économie, environnement et humain. Le métier de la location de matériels, basé sur la mutualisation des ressources, est pleinement ancré dans l'économie du partage et de la durabilité. Ce modèle est vertueux sur le plan économique et écologique puisque la location permet de réduire jusqu'à 50% les émissions carbone d'un matériel loué par rapport à un matériel possédé sur l'ensemble de son cycle de vie. Notre groupe s'engage aujourd'hui vers la neutralité carbone en 2050 à travers une stratégie environnementale inédite. Mais pour gagner la bataille contre le dérèglement climatique, nous avons également besoin de trouver de nouvelles solutions collectivement avec nos salariés, nos clients, nos fournisseurs, les donneurs d'ordre publics et privés, les scientifiques, les élus locaux et les ONG. C'est le sens de la démarche d'impact environnemental, sociétal et territorial que nous lançons et qui nous amènera à échanger avec nos parties-prenantes en vue de compléter notre stratégie environnementale dans les prochains mois", indique Olivier Colleau, président exécutif du groupe.

Arnault Disdero