Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

JCB se lance dans la course du rotatif

| |

Leader mondial du chargeur télescopique, le britannique ajoute une nouvelle corde à son arc. Ambitieux, il entend se placer sur un marché à fort potentiel à travers un modèle conçu pour plaire aux loueurs.

Les sites web parasites sanctionnés !
Le 555-210R sera mis en production dès le mois de septembre. © Arnault Disdero / Le Moniteur Matériels
A y regarder de près, cela paraissait une anomalie : JCB, l'un des principaux et plus anciens constructeurs de chargeurs télescopiques (son premier modèle remonte à plus de quarante ans), ne disposait pas de modèle de télescopique rotatif dans sa large gamme d'engins de chantier. Voilà qui est en passe d'être réparé : le Britannique vient d'annoncer qu'il produira ce matériel dès le mois de septembre, pour toucher les concessions avant la fin de l'année. Avec un objectif : se tailler rapidement la part du lion sur un marché en pleine expansion en Europe. "L'appétence des constructeurs et des loueurs est grande pour ces engins polyvalents particulièrement adaptés aux travaux urbains", explique Philippe Girard, directeur général de JCB France.

Un secret bien gardé

Voilà vingt-deux mois que les équipes de recherche et développement travaillent dans la plus grande discrétion à la mise au point de ce premier chariot rotatif siglé JCB. Baptisé Hydraload 555-210R, il se positionne d'emblée sur le segment des modèles à grande capacité de levage, les plus prisés en Europe et qui taillent des croupières aux petites grues mobiles. Cette nouvelle machine peut ainsi lever jusqu'à 5,5 tonnes pour une hauteur de travail maximale de 20,5 mètres.

Le plein d'accessoires

Lors de la présentation de cette machine à un panel de journalistes européens à son siège de Rocester (Staffordshire), les responsables de JCB ont mis en avant un certain nombre d'atouts. En tout premier lieu, sa fiabilité et son temps de mise en route, qui se veut très rapide de façon à garantir une grande productivité opérationnelle. Ensuite, une visibilité panoramique depuis la cabine, pour favoriser la sécurité sur les chantiers. Enfin, une large gamme d'options, parmi lesquelles une offre pléthorique d'équipements : des fourches palette, un treuil transportable de 5,5 tonnes, un treuil de flèche de 2 tonnes x 2 m, une potence, un crochet de 5,5 tonnes, des godets pour travaux légers et une gamme d'accessoires montés sur fourche, tels que des bennes à déchets et des bennes à béton. Des nacelles avec radiocommande seront également proposées.

Arnault Disdero

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus