Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

JCB s'engage sur le chemin de l'hydrogène

| |

Le constructeur britannique a mis au point la toute première pelle sur chenilles fonctionnant grâce à ce combustible. Un prototype de 20t testé une année durant et désormais totalement fonctionnel.

Les sites web parasites sanctionnés !
Cette pelle sur chenilles de 20 tonnes JCB 220X est alimentée par une pile à combustible à hydrogène. © JCB
JCB a résolument pris le virage des énergies alternatives. Après avoir mis sur le marché l'an passé une version électrique de son Teletruk (le modèle JCB 30-19E) et la première mini-pelle électrique au monde (JCB 19C-1E), voilà que le constructeur basé dans le Staffordshire dévoile la toute première excavatrice tournant à l'hydrogène.
 
Coupant l'herbe sous le pied de ses concurrents qui y travaillent, le Britannique affirme que sa machine de 20 tonnes est complètement fonctionnelle. Des tests rigoureux sur ses terrains d'essai ont en effet été pratiqués pendant plus de douze mois.

Emission d'eau

Pour le président de JCB, Lord Bamford, "le développement de la première pelle sur chenilles alimentée à l'hydrogène est passionnante ! D’autant que nous nous efforçons d'atteindre un monde sans carbone." Le développement du prototype se poursuivra dans les prochains mois, affirme-t-il, de manière à affiner encore cette technologie d'avenir
 
L'énergie de cette pelle sur chenilles est produite en faisant réagir l'hydrogène avec l'oxygène dans une pile à combustible pour créer l'énergie nécessaire au fonctionnement des moteurs électriques. La seule émission provenant de l'échappement est de l'eau.

Arnault Disdero