Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Isabelle Alfano, le visage ambitieux d'Intermat

| Portrait |

Toujours à la barre de l'édition 2021, la pragmatique directrice du pôle Construction et Agro Equipements de Comexposium tient le cap et promet un salon innovant malgré les incertitudes qui planent sur son organisation.

Les sites web parasites sanctionnés !
Isabelle Alfano lors du salon ConExpo 2020. © Arnault Disdero / Le Moniteur Matériels

Fiable

L'organisation d'événements est soumise à maints aléas techniques, climatiques, sociaux, politiques, économiques… Mais Isabelle Alfano n'est pas de celles qui se cherchent des excuses. "Je m'engage à délivrer une feuille de route et une qualité finale, quelles que soient les circonstances." Cela passe par un discours franc. "Je ne fais jamais de demi-promesse. C'est le ciment de la confiance." Ses décisions sont prises sur cette base. "Je ne tergiverse pas", prévient-elle. En même temps, quoi de plus normal que de savoir trancher pour une ingénieure doublée d'une HEC, qui a étudié à l'école supérieure d'agronomie Ensaia avant de rejoindre les bancs de la prestigieuse école de commerce ? Un sacré cursus.
 

Curieuse

La curiosité, un vilain défaut ? Certainement pas, vous répondrait fermement Isabelle Alfano. En tout cas, pas dans le métier qu'elle exerce, où l'écoute est essentielle. "Je suis une experte dans l'organisation de salons, mais je ne peux pas me targuer de connaître tous les marchés", reconnaît-elle. "Le salon est une plateforme au service d'une industrie. Il faut aller à la rencontre des clients, de façon à comprendre leurs attentes. C'est pourquoi j'implique les exposants, dans une démarche collaborative. Il s'agit, a minima, d'être en phase avec eux. Et si possible de se positionner en précurseur, en proposant des modifications et des innovations." À l'image de la prochaine édition d'Intermat, où elle a décidé qu'un pôle dédié aux nouvelles technologies serait ajouté.
 

Dynamique

Au son de ses pas, ses collègues savent qu'elle arrive. "Ils disent : voilà Isabelle !", lâche-t-elle souriante. C'est que la manager a besoin que ça aille vite. "Je suis convaincue que mon énergie se transmet à mes collaborateurs. Ceci dit, chacun est différent, c'est ce qui fait la richesse d'une équipe. Mais en tant que leader, il est indispensable de savoir communiquer de l'enthousiasme." Que fait-elle pour se calmer ? "Pas de yoga, non ! Je me suis mise au fitness il y a quinze ans, à raison de deux fois par semaine. C'est important pour mon équilibre. Il me la faut, ma séance !" S'ennuie-t-elle jamais ? "Non, j'ai choisi le bon métier : quand on travaille sur les salons, on n'a pas deux jours semblables. On est obligé de faire beaucoup de choses différentes."
 

Intuitive

Pour celle qui gère une dizaine de collaborateurs directs, les qualités humaines sont essentielles. Ce sont même elles qui guident son choix lors des recrutements. "L'intelligence relationnelle est la première chose que je recherche. On est dans l'humain ! Nous nous plaçons en tant que partenaires, nous apportons un service. Il s'agit donc de savoir faire preuve d'humilité et de savoir-être." Pour elle, la première impression est importante. "Je me fie énormément à mon intuition. Il m'est arrivé d'aller contre et d'être déçue", raconte-t-elle. On ne l'y reprendra plus.
 

Cosmopolite

Est-ce parce qu'elle a vécu cinq ans à Londres qu'elle affectionne le management à l'anglo-saxonne ? "C'est vrai que j'apprécie les relations directes que l'on retrouve outre-Manche. De même que l'autonomie laissée aux équipes. Je suis une éponge, j'apprends à travers toutes mes expériences." Cette ouverture vient aussi sans doute de son histoire familiale, empreinte de mixité. "Je suis née à Paris, je me sens très parisienne. Une partie de mon arbre généalogique est composée de Bretons. Mais mes racines sont aussi en Italie et au Vietnam, où sont nés mon père et mon grand-père." Tiens, tiens… L'internationalisation, voilà justement l'un des grands thèmes placés au cœur de la prochaine édition d'Intermat.

Arnault Disdero