Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Irium Software dématérialise la gestion des pièces détachées

| |

Avec son application iMob Stock, née de sa fusion avec Vega Systems, l’entreprise simplifie la réalisation d’inventaires tournants.

Les sites web parasites sanctionnés !
Irium Software dématérialise la gestion des pièces détachées © Adobestock

Scanner, répertorier. Avec son mode de fonctionnement ergonomique et simple, iMob Stock doit faciliter la gestion des inventaires, des commandes et des réceptions d’articles. Pour ce faire, cette application numérique, destinée aux magasiniers, mécaniciens et loueurs, propose une dématérialisation complète du processus d’inventaire tournant.

 

Concrètement, pour effectuer son comptage, l’inventoriste, équipé d’un téléphone portable avec lecteur de code-barres intégré, n’a qu’à scanner les différentes références. Ces dernières sont ensuite comptabilisées automatiquement dans le logiciel de l’application qui affiche les quantités en temps réel pour un meilleur suivi afin d’anticiper la commande avant la rupture de stock. « En août dernier, nous avons fusionné avec Vega Systems pour ne former à présent qu’une seule et même entité sous le nom d’Irium Software. Et cette application mobile est la première développée par l’équipe fusionnée », indique Nicolas Crouzevialle, directeur marketing et communication d’Irium Software.

Un premier test début 2021

Après la réalisation d’essais en interne en début d’année, c’est le concessionnaire belge Marchandise, distribuant entre autres les marques Manitou et Case IH et proposant à la location plus de 550 machines, qui a testé en premier la solution. Il a même apporté des suggestions à l’éditeur de logiciels de gestion pour perfectionner l’application.

 

Depuis, d’autres se sont laissé séduire comme VRP Machines, revendeur suisse d’Epiroc, Husqvarna, Bergmann et Case. « Nous l’utilisons depuis quelques semaines. Elle présente également un autre intérêt lors du service au comptoir pour gagner en efficacité et rapidité. Nous disposons par exemple d’un gros stock de composants hydrauliques. L’application nous permet de bien localiser l’élément à récupérer et de retirer des références des stocks disponibles », explique Lucas Schranz, responsable technique de la société.

 

Rendant la tâche moins longue et moins fastidieuse, l’apport du numérique contribue par ailleurs à multiplier la réalisation d’inventaires et participe ainsi à une meilleure maîtrise des stocks. « Un problème de comptage peut être très impactant, surtout si la pièce manque au moment de la réparation », ajoute Nicolas Crouzevialle. In fine, ce sont donc les arrêts des machines pour cause de panne qui sont évités.

Charlotte Divet