Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Intermat 2009 : les entrepreneurs sont venus

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Intermat 2009 : les entrepreneurs sont venus
Ce n'était pas gagné d'avance. " Nous étions venus sans optimisme ", confie un exposant. Le premier jour a été très calme, suscitant des commentaires déprimés de nombreux exposants, et justifiant, dans leur esprit, les états-majors des grands industriels absents, Terex, Manitou, etc. Mais dès le deuxième jour les visiteurs se sont rendus en nombre croissant à Intermat 2009.
L'organisateur a dénombré 180 000 à 200 000 visites. Intermat 2006 avait accueilli 209 000 visiteurs. Si les avis des exposants peuvent être divergents, certains d'entre eux s'affirment satisfaits, comme le loueur Loxam, et même très satisfaits. " Nous avons fait le meilleur Intermat depuis 1997 ", confie Claude Boulet, le directeur de Bell qui a vendu des tombereaux articulés à des Allemands et des Algériens. Chez Merlo, on a vu surtout des distributeurs, dit Paolo Peretti, le directeur export du constructeur italien. " Il fallait que nous soyons ici, affirme justement Eric Etchart, le président de Manitowoc Crane Group. Nous devions montrer à nos distributeurs et à nos clients que nous sommes avec eux dans cette période difficile. " Un argument que reprend Maryvonne Lanoë, commissaire général d'Intermat, qui ajoute : " Même si le redémarrage n'est pas encore là, Intermat a donné la possibilité aux exposants et à leurs clients, de l'accompagner. "
L'avis le plus répandu est que la qualité des visiteurs a compensé la baisse de fréquentation. " Nos clients entrepreneurs ont du travail ", constate Patrick Renard le directeur de marketing de Mecalac. Il leur reste à investir à nouveau. Cette édition d'Intermat a permis de prendre connaissance d'un nombre appréciable de nouveautés techniques, étant entendu que les constructeurs seront amenés à modifier leurs modèles plutôt l'année prochaine, pour les adapter à la nouvelle réglementation sur les moteurs, applicable le 1er janvier 2011. Les principaux opérateurs du secteur, motoristes indépendants, constructeurs et filiales de constructeurs ont présenté leurs solutions pour ces nouvelles machines. La présence massive des constructeurs chinois fut très remarquée, plus que leur aptitude à répondre aux questions de leurs visiteurs...

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus