Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Hilti et Trimble créent une société commune

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Hilti et Trimble créent une société commune © Hilti
Le groupe Hilti, numéro un de l’outillage électroportatif professionnel, et Trimble, spécialiste des solutions de positionnement et de suivi à distance, ont décidé de créer une société commune : « Intelligent Construction Tools » (« Outils de construction intelligents »). Basée aux États-Unis, la patrie de Trimble, et non pas au Liechtenstein, le pays d’Hilti, cette « joint-venture » aura pour objet la conception de nouveaux produits alliant le savoir-faire des deux compagnies. « Nous allons créer des outils de mesures pour le secteur du bâtiment qui seront ensuite commercialisés sous nos deux marques, Trimble et Hilti. Par ailleurs, nous allons travailler à l’incorporation des solutions de contrôle de production et de suivi à distance à l’intérieur des outils électroportatifs », commente Steven Berglund, le P-DG de Trimble.

Ce n’est pas la première fois que Trimble partage ainsi son expertise. Une association identique existe avec Caterpillar. Hilti de son côté avait déjà fait un premier pas vers l’intelligence embarquée en installant dès 2007 un compteur horaire à l’intérieur de ses outils. « Intelligent Construction Tools » va lui donner les moyens d’aller beaucoup plus loin avec, par exemple, l’intégration des puces RFID ou, pourquoi pas, le contrôle à distance de ces outils particulièrement appréciés des voleurs… Quant à Trimble, cette association lui ouvre le secteur du petit matériel en complément de sa position dominante dans celui des gros engins. Cette recherche de nouveaux débouchés dans le domaine de la construction – qui représente la moitié du chiffre d’affaires de Trimble (1,13 milliard de dollars en 2009) – pourrait être bientôt suivie d’un premier pas vers le levage. « Les grues nous intéressent », admet Steven Berglund. Trimble se développant surtout par rachat d’entreprises, l’acquisition d’un spécialiste de l’électronique des grues à tour n’est pas à exclure, « mais il est trop tôt pour en parler », coupe le P-DG.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus