Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Haulotte hisse l'art de rue au sommet en Italie

| |

Cinq artistes de rue, de renommée mondiale, ont pris part à l'événement FestiWall 2016. Leurs œuvres ont renouvelé les murs du quartier Selvaggio de Raguse, en Sicile. Ils ont travaillé perchés sur des nacelles Haulotte pour garantir des niveaux supérieurs de productivité et de sécurité.

Les sites web parasites sanctionnés !
Les nacelles Haulottes ont hissé le Streetartist américain Evoca1 au sommet lors du FestiWall 2016 © Roberto Spagnolo

Trois semaines d'art dans les rues, de couleurs pour renouveler les faubourgs et les bâtiments industriels pour le bien commun. Voici le résumé de "FestiWall 2016", l'exposition Street Art qui a eu lieu à Ragusa, en Sicile, du 12 au 27 septembre.

 

Certains des artistes de rue les plus renommés de la planète ont participé à ce festival, travaillant dans un quartier surnommé "Selvaggio" ( "sauvage") pour ramener les couleurs à ses murs et surtout la dignité à ses habitants .

 

Leurs œuvres visuelles, de dimensions énormes et situées dans un environnement urbain inconfortable, nécessitaient l'utilisation de nacelles élévatrices fiables, rapides et faciles à utiliser. Pendant deux semaines, ce sont des nacelles Haulotte, mises à disposition par Tecnofly, un concessionnaire local, qui les ont aidés à atteindre le ciel et utiliser les murs de la ville comme leur propre «toile».

 

 

«Nous avons fourni des matériels Haulotte de différentes hauteurs allant d'une nacelle télescopique de 43 m à une articulée de 26 m, en passant par des ciseaux de 12 m, explique Caterina Fuina, PDG de Tecnofly.  Nous avons décidé d'utiliser des plates-formes automotrices, car elles sont polyvalentes et faciles à utiliser. Il faut souligner que ces machines sont manipulées par les artistes eux-mêmes".

 

Dans un environnement urbain où le logement public est devenu synonyme de désintégration et de problèmes sociaux, "Festiwall" a transformé toute la ligne d'horizon d'immenses bâtiments en une galerie en plein air, grâce aux œuvres d'art monumentales réalisées par les participants.

 

ADRIEN POUTHIER

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus