• Accueil
  • Location
  • Flambée des carburants : les loueurs de matériels appellent leurs clients à adopter une « position responsable »

Flambée des carburants : les loueurs de matériels appellent leurs clients à adopter une « position responsable »

| |

Face à l'explosion des prix de l’énergie et du transport, la fédération DLR enjoint les grandes entreprises de BTP à intégrer des mécanismes d’indexation dans les contrats qui les lient aux loueurs de matériels.

Les sites web parasites sanctionnés !
Flambée des carburants : les loueurs de matériels appellent leurs clients à adopter une « position responsable » © Touchés par la hausse des prix du carburant, les loueurs se tournent vers leurs clients. - © compagnie-17

Par la plume de Joël Fruchart, c’est une demande claire et sans détour qu’ont adressé les loueurs de matériels aux entreprises de travaux et à leurs organisations professionnelles FFB et FNTP.

« Le DLR vous demande de vous engager à adopter une position responsable afin d’entamer des discussions avec les loueurs dans l’objectif d’intégrer des mécanismes d'indexation vertueux, à l'instar de ce qui se pratique dans le secteur du transport », écrivait dans une lettre datée du 23 mars, le président de la commission location au sein de la fédération des loueurs, distributeurs et réparateurs de matériels de construction et de manutention.

Un risque d'asphyxie ?

En cause, des contrats pluriannuels négociés entre « certaines grandes compagnies » et les loueurs de matériels qui ne comprennent pas de clause d’indexation sur les prix de l’énergie et du transport. Le représentant des loueurs évoque même des accords « écartant les dispositions de l’article 1195 du Code civil qui permet de renégocier un contrat en cas de « changement de circonstances imprévisible lors de la conclusion du contrat qui rend l’exécution excessivement onéreuse pour une partie qui n’avait pas accepté d’en assumer le risque ». Une situation qui, dans le contexte, pourrait conduire «  à asphyxier [les] cocontractants-loueurs, étant observé que bien souvent, ces derniers travaillent à perte, ce qui est totalement proscrit par la loi française. »

Appel à la solidarité

En parallèle de cette demande, le DLR  réaffirme sa solidarité vis-à-vis de clients qu’il « soutient totalement » dans leurs démarches visant à alerter sur les risques que fait peser le renchérissement des coûts de l’énergie. Une façon d’appeler à un front uni d’acteurs du BTP qui doivent rester conscients de leur interdépendance.

« Ces hausses de prix vous impactent doublement, car non seulement vous les subissez, mais elles mettent aussi en danger vos fournisseurs loueurs en ayant un impact direct sur leur rentabilité. C’est donc, à terme, votre possibilité même de louer des matériels auprès de loueurs en pleine capacité de répondre à vos besoins qui est en jeu », conclut Joël Fruchart à l’attention des entreprises utilisatrices de matériels.

 

Jeremy Bellanger