Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Fin de l’association entre Ammann et Yanmar

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Fin de l’association entre Ammann et Yanmar © Matériels et Chantiers
Après plus de 20 ans d’association, le Suisse Ammann et le Japonais Yanmar ont mis fin à leur société commune : Yanmar a racheté les 50% détenus par Ammann et devient seul propriétaire de l’usine de minipelles située à Saint-Dizier (Haute-Marne). La gamme de machines, leur livrée et leurs réseaux de distribution ne changent pas, seule leur marque se transforme : « Ammann-Yanmar » devenant simplement « Yanmar ». Deux raisons à cette séparation. D’un côté le Suisse a axé son développement vers les matériels routiers et semble vouloir se concentrer sur cette activité. De l’autre le japonais pense que l’Europe va encore rester pendant plusieurs années le plus gros marché pour les minipelles, ni les USA, ni les Chinois n’ayant encore trouvé d’intérêt à ces machines. Dès lors il est dommage, pour ce spécialiste, de couper en deux les bénéfices tirés de sa principale zone d’activité. C’est en 1979 qu’Ammann et Yanmar s’étaient rapprochés, le premier distribuant la production du second. Puis, en 1988, décision a été prise de fabriquer en Europe les minipelles pour l’Europe, avec la naissance de la société commune et l’extension de l’usine de Saint-Dizier. En France Ammann-Yanmar s’est vite imposé comme un des principaux acteurs du secteur, se disputant la place de N°2 avec Volvo, le N°1 restant Kubota.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus