Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Fayat : prévisions 2009

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Fayat : prévisions 2009 © Matériels et Chantiers

Quelle est votre analyse de la crise actuelle ?
Cette crise présente un quadruple aspect. Elle marque la fin attendue d'un cycle économique. Une crise financière s'y est superposée. Elle est aggravée par une bulle qui a poussé, dans la crainte de manquer, nos clients entrepreneurs à anticiper et à investir très fortement, de même pour les loueurs. Les constructeurs ont, pour leur part, suivi le mouvement. Enfin, cette crise a, pour la première fois, un caractère mondial, comme l'expansion qui l'a précédée.

Quand envisagez-vous un redémarrage ?
Je pense que nous connaîtrons le pire de la crise cette année 2009, et une année 2010 étale. Il ne faut pas attendre un redémarrage avant 2011. Nos activités matériels dont le chiffre d'affaires 2007 a atteint 886 millions d'euros en 2007, environ 900 millions en 2008, devraient baisser de 35 % en 2009. Nous pouvons accepter un ou deux exercices qui ne soient pas à la hauteur de nos espérances. C'est une des forces des entreprises qui ne sont pas cotées en bourse.

Pour compléter votre offre dans la filière routière, il vous manque des matériels de carrière. Pourriez-vous mettre à profit cette période pour faire des acquisitions ?
Oui, par exemple dans le domaine des concasseurs et des cribles.

Il y a des opportunités ?
Pas pour l'instant. Mais en période de crise, certains groupes, qui ont crû très vite et qui appartiennent à des financiers, peuvent être amenés à faire des arbitrages.

En avez-vous les moyens ?
Je dois dire que du côté de nos entreprises de travaux, nous sommes sereins pour 2009. Avec Razel, nous avons montré que nous pouvions faire une acquisition majeure dans une période morose. Nous avons des équilibres financiers qui sont meilleurs qu'avant l'acquisition de Bomag.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus