Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche
  • Accueil
  • Levage
  • Eric Etchart, président du Manitowoc Crane Group : "Nous sommes devenus encore plus globaux"

Eric Etchart, président du Manitowoc Crane Group : "Nous sommes devenus encore plus globaux"

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Eric Etchart, président du Manitowoc Crane Group : "Nous sommes devenus encore plus globaux"
- Après avoir racheté un partenaire indien l'année dernière vous créezune "joint venture" avec un constructeur chinois. Pourquoi ?
- Nous avons racheté un licencié indien avec lequel nous travaillionsdepuis trente-cinq ans. Le marché indien des grues à tour est parti enflèche. Il atteint 300 à 400 machines contre 20 en 2004. Cetteacquisition nous permet de coordonner notre production en Chine et enInde. L'usine indienne sera spécialisée dans la fabrication de deuxmodèles et de la partie basse des machines. Le reste viendra de Chine,où Potain produit depuis 1985 et où nous avons une usine très modernedepuis deux ans. Nous complétons notre dispositif de constructeurglobal par une "joint-venture" avec le constructeur chinois de gruesmobiles TaiAn Dongyue, ce qui nous donne la quatrième place sur cemarché en chiffre d'affaires, mais la troisième ex-æquo en unités.

- Parmi les axes de développement de votre groupe, vous avez évoqué les matériels portuaires. Avez-vous avancé dans ce domaine ?
- Non. Mais nous sommes toujours intéressés, car ces matérielsconnaissent des cycles très différents de celui des matériels pour leBTP, sans être fondamentalement différents sur le plan technique. Nousregardons aussi du côté des ascenseurs de chantier et des plates-formesautoélévatrices, des compléments naturels des grues à tour. Mais voussavez que, dans les deux cas, on ne souhaite acheter qu'un leader surson marché. En revanche nous n'avons aucune intention de retourner surle marché des nacelles.

- Etes-vous affectés par la crise aux Etats-Unis ?
- C'est la construction résidentielle qui est en crise. Nous sommes peuexposés, sauf avec nos grues sur camion de marque National et sur lespetites grues à montage automatisé. Mais la demande de grues mobilessur chenilles et sur pneus n'a jamais été aussi forte aux Etats-Uniscar les besoins en travaux d'infrastructure demeurent très importants.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus