Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Engins de terrassement et d'extraction : le chantier du Grand Paris

PUBLI-REDACTIONNEL |

Les sites web parasites sanctionnés !
Engins de terrassement et d'extraction : le chantier du Grand Paris © vkp-australia

GRAND PARIS EXPRESS

Le futur métro du Grand Paris sera le plus grand projet d’infrastructure et d’aménagement d’Europe.

Avec 200 km de réseau (dont 85 % souterrains), le projet prévoit, à l’horizon 2030, la création de quatre nouvelles lignes de métro automatique autour de Paris (L15, L16, L17 et L18), le prolongement de deux lignes existantes (L11 et L14), la construction de 68 gares, dont neuf emblématiques, qui relieront les pôles du Grand Paris, les trois aéroports et les gares TGV, sept centres techniques, deux viaducs et l’aménagement de nouveaux quartiers autour de futures gares.

À ce grand projet s’ajoute celui du métro CDG Express, qui reliera en 20 minutes seulement la capitale à l’aéroport Paris CDG, 2e aéroport européen et 9e mondial. Les chantiers vont se déployer sur l’ensemble des lignes sans interruption jusqu’aux dernières mises en service en 2030. Deux millions de voyageurs emprunteront chaque jour ce nouveau réseau.

Le projet, dont le coût de réalisation est estimé à 24,9 Md€, générera 4 Md€ par an et plus de 100 Md€ de PIB pour la région capitale. 

 

Financement : public.

Localisation : Paris, région Île-de-France.

Investisseurs : État, région.

Maître d’ouvrage : Société du Grand Paris.

Calendrier : les opérations de génie civil ont débuté en juin 2016 sur la ligne 15 sud pour une mise en service en 2030.

Coût : 24,9 Md€

GRAND PARIS LOGEMENTS

Seront construits 70 000 logements par an en Île-de-France pour un total de 1,35 million de logements supplémentaires sur les 25 prochaines années.
 

Les territoires situés aux abords des 68 futures gares du Grand Paris sont prioritaires pour ce projet de développement urbain sans précédent. Les projets immobiliers connexes aux gares du Grand Paris Express sont impulsés par la Société du Grand Paris, qui désigne des opérateurs privés pour les réaliser.

Les trois premiers projets ont déjà été attribués fin 2015 par la Société du Grand Paris à Bagneux (groupement Nexity, programme de 27  400 m2 de logements dont 20 % de logements sociaux, 5 600 m2 de commerces et un parking de 500 places, début des travaux en 2018), Créteil L’Échat (groupement Nexity, programme de 22 000 m2 dont 150 logements en accession, 270 logements étudiants et de tourisme, 6 000 m2 de bureaux, livraison en 2020) et Issy-les-Moulineaux (Icade et Architecture Studio, programme de 7 600 m2 dont 80 logements en accession, 24 logements sociaux, 840 m2 d’espaces de coworking et 80 places de parking).

En cours d’année, 10 autres nouveaux projets connexes, associant logements et activités économiques, seront lancés, aux abords des gares Champigny-Centre, Arcueil-Cachan, Chevilly « Trois Communes » et Aulnay, Bry-Villiers Champigny, Les Ardoines, Pont-de-Rungis, Antonypôle, Fort d’Aubervilliers et Saint-Denis Pleyel.

 

Financement : public.

Localisation : région Île-de-France.

Maître d’ouvrage : région Île-de-France.

Calendrier : livraison prévue horizon 2030.

Coût : 42 Md€

Ce contenu vous est proposé par INTERMAT Paris, salon international de la construction et des infrastructures qui se tiendra du 23 au 28 avril 2018 au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte.

 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus