Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Distributeurs et loueurs se retrouvent à La Rochelle

|

Le DLR, la fédération des distributeurs, loueurs et réparateurs de matériels, a tenu son congrès annuel en Charente-Maritime et élu son nouveau président.

Les sites web parasites sanctionnés !
Location et vente ont toutes les deux baissé en 2015. © GILLES RAMBAUD

La Fédération des loueurs, distributeurs et réparateurs de matériels pour le bâtiment, les travaux publics et la manutention (DLR) a tenu son congrès annuel jeudi 17 et vendredi 18 mars à La Rochelle, en Charente Maritime. L'occasion d'élire son nouveau président pour succèder à Sonia Dubès qui ne souhaitait pas prolonger ses 4 ans de mandat. C'est un loueur, Bertrand Carret, 56 ans, dirigeant de la société Rentforce qui a été élu.  "Une fédération, pour être entendue et fédérer autour d’elle tout son écosystème (les entreprises, les institutions, les partenaires…), doit atteindre une certaine taille critique. Je continuerai le travail de rapprochement qui a été entrepris ces dernières années avec des organisations professionnelles dont les problématiques métiers sont proches de celles du DLR et de ses adhérents." a-t-il déclaré.

En 2015 les distributeurs d’engins de chantier ont vu leur chiffre d’affaires baisser de 10%, à 4,1 milliards d’euros. Cette contraction s’explique avant tout par un recul marqué des ventes de matériels neufs (-14%). A l’exception des ventes d’occasion (0%), l’ensemble des activités de la branche distribution a également baissé (pièces détachées : -9% ; service : -2%). L’activité des loueurs a également baissé mais dans une moindre mesure (-2%). Cependant c’est la 3ème année de baisse consécutive pour les loueurs d’engins, ce qui commence à se ressentir dans leur structure. « Fait nouveau cette année, la faiblesse de l’activité dans le BTP a engendré une baisse des investissements des loueurs. Une première depuis 2009 qui a occasionné un vieillissement du parc de matériels et une baisse de sa valeur globale » note le DLR. Ce gel des investissements ne peut pas durer trop longtemps sans mettre en péril les bilans comptables. Aussi les loueurs doivent-ils rapidement ressortir leur carnet de chèque. C’est ce qu’attendaient les fabricants de matériels présents autour du congrès de la Rochelle, bon de commande à la main.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus