Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

DeWalt veut progresser dans le BTP français

|

Les sites web parasites sanctionnés !
DeWalt veut progresser dans le BTP français © Matériels et Chantiers
DeWalt est la marque professionnelle de Black et Decker. Avec un chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros, sur un marché de 6,07 milliards d'euros, c'est le leader mondial dans sa spécialité, l'outillage électrique. Leader également en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, DeWalt est troisième en Europe derrière Bosch et Makita. Sa place est identique en France, dans une hiérarchie identique avec toutefois cette nuance qu'Hilti n'est pas comptabilisé dans le palmarès national. Ce dernier constructeur pratique en effet la vente directe, par son propre réseau. Les autres acteurs vendent leurs équipements via le réseau " industriel ", les fournisseurs d'outillage aux entreprises, et le réseau du négoce de matériaux. " Ces deux réseaux représentent respectivement 65 % et 35 % des ventes de DeWalt dans notre pays, précise Charles de Kervenoael, le directeur général de Black et Decker France, Espagne, et Portugal (photo). " Nous avons progressé de 15 % de 2006 à 2008, tandis que nos parts de marché sont passés, pour les années de référence, de 12, à 14, puis 15 %. Nous visons désormais la deuxième place en France à l'horizon 2011 ".

Grands comptes
La marque a récemment obtenu, avec un partenariat de Descours et Cabaud, le référencement pour tout le groupe Eiffage. " Nous nous sommes fondés sur plusieurs critères : l'étendue de la gamme, la sécurité d'utilisation, la distribution qui doit offrir un fonctionnement unique, et enfin le prix ", explique Christophe Devliegher (Forclum), qui a été chargé d'établir l'appel d'offres. " La sécurité est primordiale, poursuit-il. Par exemple nous interdisons, sur les meuleuses d'angle, les systèmes de blocage de la gâchette ". " Nous avons étudié une telle configuration, opposée à celle que demandent les artisans, commente Alexandre Perrin, directeur marketing DeWalt France et Iberia. Nous faisons remonter cette demande d'Eiffage à notre bureau d'études" . " Ils démarrent dans les grandes entreprises, commente Christophe Devliegher ". " Nous avions déjà un accord depuis deux ans avec la SNCF, mais nous sommes ravis d'avoir été choisis comme alternative à Hilti ", admet Charles de Kervenoael.

Marteaux
De quoi faire progresser la marque dans le gros œuvre, notamment via sa gamme de marteaux perforateurs, sur laquelle elle compte, alors que DeWalt est très connue pour ses matériels pour le bois. " Nous avons vocation à être présents dans tous les types de portefeuilles ", complète le directeur général. Pourquoi pas les loueurs comme Loxam ou Kiloutou ? " Nous y pensons, admet Manuel Guitel, le directeur Grands comptes de DeWalt France ". Mais ce n'est pas à l'ordre du jour, tempère Charles de Kervenoael.
En attendant DeWalt entend aller au devant de ses clients finaux, via des opérations mobiles dites " Blitz " (9 prévues en 2009), et des visites de chantier (1 300 programmées cette année pour 15 000 contacts d'utilisateurs). Le constructeur propose aussi en outre, depuis le début de l'année, et par le biais de ses distributeurs, une offre d'outillages en leasing.
DeWalt réalise en France un chiffre d'affaires de 36 millions d'euros. " Cette année a commencé avec une baisse substantielle par rapport à l'année dernière, explique Charles de Kervenoel. Mais nous devrions achever 2009 sur un chiffre d'affaires en retrait de 10 %. Et nous avons bon espoir pour un regain d'activité en fin d'année " confie le directeur général.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus