Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Des Volvo A40 à suspension hydraulique

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Des Volvo A40 à suspension hydraulique © Matériels et Chantiers
Tous les tombereaux articulés modernes utilisent de robustes suspensions mécaniques capables de supporter les contraintes du tout-terrain. Il y a plus de dix ans, le constructeur DJB (racheté depuis par Caterpillar) fut le seul à monter une suspension hydraulique, mais le résultat peu convaincant chassa cette option jusqu’en 2007 quand Volvo la remit aux goûts du jour. La suspension Volvo dite " FS " (" Full Suspension ") n’est pas seulement hydraulique, elle est également active. Le principe est le suivant : chaque roue dispose de son propre amortisseur hydraulique. Tous sont reliés à des accumulateurs à azote qui, en quelques centièmes de seconde, font passer la pression du circuit de 50 à 15 bar, ou l’inverse, durcissant ou amollissant la suspension. Chaque vérin est autonome ce qui évite que la réaction de l’un n’ait des répercussions sur les autres, comme c’était le cas jadis dans les DJB. Des capteurs détectent si la benne est chargée ou pas. Dans le premier cas, les accumulateurs à azote durcissent la suspension. Dans l’autre cas, c’est une suspension plus souple et davantage de débattement pour les roues. Elles absorbent mieux les chocs, le châssis rebondit moins et le véhicule peut rouler plus vite. C’est le but recherché.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus