Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Pose de pipeline : des moyens peu conventionnels déployés dans l'Hérault

| Chantier |

L'extension d'un réseau d'eau à Saint-Thibéry a nécessité cet automne l'emploi de quatre pelles hydrauliques munies d'équipements spéciaux.

Les sites web parasites sanctionnés !
L'imposant dispositif a permis de dépasser les 200 m de pose par jour. © Damien Alquier
Dans la commune de Saint-Thibéry s'est tenu un chantier d'une rare complexité matérielle. Chargée du lot A2, l'entreprise Rampa TP a participé à l'extension du réseau hydraulique héraultais Aqua Domitia à travers la pose d'un aqueduc en fonte de diamètre 1 000 mm sous 20 bars de pression. Soit 7 km, principalement situés en zone agricole.
 
Évidemment, le premier travail a consisté à dégager l'emprise, décaper la couche superficielle de terre et aménager des points de passage vers les zones difficilement accessibles. Parallèlement, les tuyaux ont été déchargés des camions puis stockés sur une plateforme avant d'être bardés par un porteur forestier modifié. La machine intégrait aussi des protections en caoutchouc pour éviter de blesser les tubes, et une ventouse à dépression pour permettre une manutention sans sangles.
 
"Ces phases préparatoires effectuées, nous avons pu mettre en route notre important atelier de pose. Avec un objectif de réaliser 180 à 200 mètres par jour", précise Damien Alquier, chef de chantier. Un rendement qui rendait impossible l'utilisation des panneaux de blindage classiques. "D'où notre décision d'opter pour une ouverture au godet-trapèze", poursuit-il. "Cet accessoire, réalisé sur mesure, a en outre permis de maintenir une bonne sécurité pour l'équipe, tout en s'affranchissant de la difficulté de la pose dans les blindages." D'une capacité de 2 850 litres, il mesure 1,6 m de large en fond et 4 m en tête.
 
 
Pour corser le tout, il a fallu effectuer la fouille par plus de 2,5 m de profondeur, car le pipe devait être recouvert par 1 m de terre au minimum. D'autre part, le cahier des charges prévoyait 50 cm de dégagement sur les flancs du tuyau, de manière à assurer un bon compactage durant le remblayage. Les moyens engagés ont été au diapason. Au total, quatre pelles spécifiques ont été mises à contribution.
 
Une Liebherr R956 était équipée du godet-trapèze, tandis que le remblayage et le calage du tube étaient assurés par une Caterpillar 330F dotée d'un godet-crible vibrant Xcentric XS20. Une autre Liebherr, R936 Compact, cette fois avec flèche à volée variable, s'est chargée de la partie compactage au moyen de deux plaques MTS, dont l'une comportant deux têtes. Enfin, une R924 Compact munie d'un godet inclinable a participé, entre autres, au calage du grillage avertisseur. Un rouleau monocylindre Bomag BW212 devait pour sa part optimiser le compactage de la grosse fouille au-dessus du grillage, le remblayage final ayant été exécuté, tout comme la remise en place de la terre végétale, par un trax Caterpillar 963D.

Un effectif bien dimensionné

Après deux jours de rodage, l'atelier de pose a trouvé sa cadence et les rendements en terre franche ont été supérieurs aux prévisions. "Notre équipe a réalisé par moments des pointes à plus de 300 m par jour, ce qui est exceptionnel vu les conditions, surtout en respectant la qualité de pose", se félicite Damien Alquier. Une performance rendue possible par les moyens techniques déployés, mais également par l'effectif : pas moins de 20 compagnons étaient présents sur le chantier.
 
Seule une zone a ralenti la marche forcée, en raison de la présence de pointes de rocher nécessitant le montage d'une dent de ripper sur la pelle d'ouverture. Les points spéciaux ont été traités en amont avec une pelle à pneus Liebherr A918. Heureusement, les équipes n'ont pas été confrontées à des remontées d'eau ou à la présence de nappes phréatiques qui auraient pu gêner l'avancement des travaux.

Hervé Prenat (Technique-TP)

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus