Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Des installations de concassage Kleemann faites pour s’entendre

| |

Le concasseur à mâchoires et le broyeur à cône Evo 2 partagent certaines caractéristiques afin de créer le même environnement de travail pour l’utilisateur.

Les sites web parasites sanctionnés !
Le Mobicone MCO 90(i) et le Mobicat MC 110(i) travaillent de concert.

Lors du premier ou deuxième niveau de broyage, les installations mobiles sont souvent utilisées ensemble. C’est pourquoi, afin de tirer le meilleur parti de son concasseur à mâchoires Mobicat MC 110 (i) et de son broyeur à cône Mobicone MCO 90 (i), tous deux de génération Evo 2, Kleemann a décidé de les doter des mêmes fonctionnalités intelligentes.

 

En premier lieu, pour garantir un flux de matériau continu et régulier dans les deux installations, le fabricant équipe ses machines de la technologie d’interconnexion Continuous Feed System (CFS). Cette dernière surveille notamment par sonde à ultrasons le niveau de remplissage du broyeur et optimise ainsi la gestion de l’alimentation en continu.

 

Un système de contrôle de surcharge est également proposé en option, afin de réagir au plus vite avant d’endommager le broyeur. Sur le concasseur à mâchoires, il intervient en cas de présence d’éléments non broyables, tels que des pièces métalliques dans le matériau d’alimentation. Ainsi, lors de surcharges ponctuelles de courte durée, l’écartement du broyeur (CSS) s’ouvre automatiquement dans sa plage de réglage.

Une interface commune

D’autre part, l’application numérique Spective Connect, commune aux modèles Evo 2, simplifie l’utilisation pour l’opérateur en mettant à sa disposition des informations clés des machines, consultables depuis son smartphone, et en lui permettant d’effectuer en un seul endroit tous les réglages des installations. Elle a vocation à réduire les arrêts tout en augmentant la productivité et le rendement. À noter que la capacité d’alimentation maximale du MCO 90 (i) s’élève à 270t/h tandis que le MC 110 (i) présente une puissance maximale de 400t/h.

 

Pour réduire la consommation de carburant et le bruit, Kleemann a aussi amélioré l’entraînement diesel direct de ses équipements, notamment avec l’ajout d’un ventilateur à puissance variable. De cette façon, les performances de refroidissement sont optimisées et s’adaptent au besoin du moteur. Enfin, dans le but de simplifier la maintenance des installations, les accès aux composants ont été facilités. En outre, la conception du concasseur à mâchoires, avec une hauteur de transport réduite atteignant 3,40 m, soit 20cm de moins, optimise le transport du matériel au moyen d’une semi-remorque surbaissée.

Charlotte Divet