Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Des chargeuses Liebherr en démonstration

| LiebherrChargeuses sur pneus |

Les plus grosses des petites chargeuses sur pneus Liebherr, les 514 et 518, qui s’appuient désormais sur la seule cinématique en Z, sont prises en main par des conducteurs lors de journées de démonstration.

Les sites web parasites sanctionnés !
La chargeuse sur pneus 514 Stereo fait la preuve de sa précision en déplacement © Liebherr
Dans le cadre de l’opération "Liebherr on Tour", les chauffeurs se succèdent aux commandes des dernières chargeuses du fabricant allemand. Fraîchement lancés sur le marché, les deux engins, compatibles avec la norme d'émission phase IV, se déclinent en versions Stereo et Speeder, pour des vitesses maximales de déplacement respectives de 30 et 40 km/h. Déjà proposée dans la génération précédente, cette variante répond notamment aux attentes des entreprises de travaux urbains, souvent contraintes de couvrir une distance importante entre le chantier et la zone de stockage des matériaux. On retrouve également les essieux directeurs et l’articulation centrale dont le gain de stabilité continue d’être plébiscité.
 
L’apparition d’un modèle baptisé 518 vise quant à lui les applications industrielles et entend offrir davantage de charge de basculement et la capacité de supporter les équipements de type godets à grande hauteur de déversement, pneus pleins..., et ce avec un châssis et un empattement identiques à ceux de la 514. Comme souvent sur les machines Liebherr, l’attention apportée à l’ergonomie et au confort de la cabine est relevée par les chauffeurs. Proposant des dimensions équivalentes aux engins de la gamme moyenne, celle-ci s’équipe d’un monolevier en standard (précédemment en option) qui vient se lier au siège sur suspension pneumatique. Enfin, la visibilité quasi panoramique constitue un autre atout notable.
 
Outre un design revisité avec un capot arrière qui n’est pas sans rappeler la gamme lourde du fabricant, le véritable pari du constructeur porte sur la cinématique. Au lieu d’en proposer deux – Z ou P pour une utilisation en terrassement ou en industrie –, Liebherr mise à présent sur la seule cinématique en Z. Grâce à un bras de levier renforcé et reconçu depuis la banane jusqu’à la biellette, le matériel parvient désormais à maintenir l’horizontalité de la palette jusqu’aux trois quarts de la hauteur, alors qu’avant elle disparaissait au tiers. Une performance confirmée par les utilisateurs, qui permet d’élargir le spectre d’intervention en industrie sans rogner sur les performances en terrassement. Dans le même temps, l’emploi d’un "porte-outil squelette moulé", là où la plupart des concurrents proposent des composants mécanosoudés, permet d’offrir une véritable robustesse et surtout de gagner en visibilité sur le godet. En ne proposant plus qu’une seule plateforme, Liebherr simplifie également son procédé de production et réduit par conséquent ses coûts 
de fabrication. Pour les clients, cette harmonisation technique pourrait aussi se traduire par une réactivité accrue du fournisseur.
 

Jeremy Bellanger

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus