Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Des butons hydrauliques se déploient en Ile-de-France

| Chantier |

Des dizaines de butons hydrauliques sont déployés sur le chantier d’extension de la ligne 11 du métro parisien. Une opération vitrine pour leur concepteur britannique.

Les sites web parasites sanctionnés !
Les butons hydrauliques mis en oeuvre dans une tranchée © Jérémy Bellanger
Pour réaliser une tranchée ouverte de 1,6 km, baptisée « boucle de Rosny », à proximité de la station de Rosny-Bois-Perrier, deux solutions pouvaient être envisagées : la mise en œuvre d’une paroi clouée, ou bien celle de butons. La première aurait entraîné une immobilisation de la fouille potentiellement préjudiciable en termes de délai. C’est donc la seconde option qui a été retenue. Mais, plutôt que d’utiliser des éléments fixes, l’entreprise Razel-Bec a décidé de se tourner vers une solution hydraulique. Un choix qui vise à offrir davantage de flexibilité dans le processus.
 
En effet, le recours à des butons traditionnels et sur mesure suppose un dimensionnement fin ; sous peine de devoir intervenir à nouveau sur le matériel lors de son installation.Un peu trop long, et il faudra effectuer une découpe in situ. Un peu trop court, et il faudra réaliser un calage en béton pour permettre la connexion à la paroi. Habituellement, qui dit « buton hydraulique » dit « vente d’une solution sur mesure complexe à réutiliser ». Or, ici, la technologie proposée par l’entreprise britannique Groundforce consiste en une solution standardisée qui sera louée pour les besoins d’un chantier après adaptation en bureau d’études ; les ajustements en question se résumant à sélectionner le bon modèle et à lui ajouter des segments si nécessaire. Dans le cas présent, ils'agit de MP250 installés sur une tranchée large de 8 à 10 m.
 
Breveté, le système utilisé sur les butons Groundforce consiste en un vérin au débattement important (1,10 m) pour une mise en place du matériel sans mortier de calage via une platine adaptable. Un parti pris technique qui permet une installation en trente minutes à l’aide d’une grue mobile. Cette technologie a aussi le mérite de ne pas réclamer un haut niveau de qualification pour y recourir. Une formation courte suffit, de l’aveu même des équipes de Razel-Bec qui soulignent également une amélioration de la sécurité lors de la dépose. Ici, inutile d’intervenir au chalumeau, il suffit de rétracter le vérin. Enfin, l’emploi de cette solution permet d’organiser le chantier de manière à réduire la flotte de butons nécessaires. Simplifier la pose/dépose facilite en effet la réutilisation des butons au fil de l’avancement. Sur la tranchée de Rosny, une quarantaine d’unités devraient ainsi suffire. De l’avis de la conduite de travaux, le concept donne satisfaction, et le mode locatif s’avère comparable à l'achat sur ce projet.
 
En pariant sur une technologie déjà largement éprouvée outre-Manche, l’entreprise ne prenait pas grand risque, mais elle a le mérite d’avoir osé changer ses habitudes. Rien n’indique s’ils seront nombreux à lui emboîter le pas. Une seule chose est certaine. L’explosion des besoins en Île-de-France est une opportunité unique pour Groundforce de démontrer la valeure son offre et de son modèle économique sur le sol français. 

Jeremy Bellanger

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus