Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche
  • Accueil
  • DAF
  • DAF fait don d'équipements pour la fabrication de respirateurs

DAF fait don d'équipements pour la fabrication de respirateurs

| |

Des ingénieurs bruxellois se lancent dans une course contre la montre pour mettre au point un appareil respiratoire simple et rapide à produire. Composant essentiel de ce dispositif de réanimation : un moteur d'essuie-glace du DAF XF.

Les sites web parasites sanctionnés !
. © FabLab Brussels
Tjeerd van Ditshuizen, employé de DAF, a été appelé vendredi dernier par un ami qui travaille au FabLab de Bruxelles. Ce dernier lui a demandé si DAF pouvait aider au développement d'un respirateur, dont 1 000 unités seront fabriquées. "Pour faire fonctionner le soufflet de ventilation, il faut un moteur d'essuie-glace qui convertit un mouvement de rotation en un mouvement de haut en bas. Les ingénieurs avaient essayé des moteurs pour voitures particulières et ceux de nos concurrents, mais ils n'étaient pas assez solides. C'est pourquoi il a demandé si DAF pouvait l'aider", explique ce salarié du constructeur de camions. Après consultation de son manager, il en a fait envoyer deux exemplaires à Bruxelles le jour même et dix autres durant le week-end. Leur fonctionnement a fait l'affaire. 

Prototypes à l'essai

La nouvelle n'a pas tardé à parvenir à la direction de DAF, qui a rapidement décidé de faire don des 1 000 exemplaires requis. La production, l'usine Audi de Forest, peut ainsi débuter. Le prototype de la machine a été construit par une équipe de 40 étudiants du cours d'ingénierie industrielle de l'Université libre de Bruxelles. Ils sont soutenus par des chercheurs et des professeurs pour l'industrie manufacturière Flanders Make. Des fournisseurs ont été trouvés pour les soufflets et la construction. Les 50 premières machines font actuellement l'objet de tests d'endurance. Parallèlement à cela, des travaux sont menés sur l'optimisation des pièces. Le logiciel et l'électronique sont développés par l'équipe elle-même.

Projet open source

Le développement du respirateur est un projet en "open source" : il n'interfère pas avec les brevets et les droits de licence, toutes les informations sont partagées avec le reste du monde. Les promoteurs de Bruxelles ont l'ambition de passer rapidement à l'échelle supérieure. Notamment par le biais du réseau mondial de FabLab. L'intention est de mettre gratuitement les dessins de conception à la disposition des autres parties qui souhaitent se concentrer sur la production d'équipements respiratoires.

Arnault Disdero