Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Covid-19 : Liebherr ou la force tranquille

| |

Après une année 2019 record sur le marché français des engins de terrassement, le constructeur allemand se dit confiant et serein malgré la crise.

Les sites web parasites sanctionnés !
Les pelles sur chenilles Liebherr de génération 8. © Liebherr

Présent depuis près de soixante ans en France, le groupe Liebherr y a dépassé en 2019 son record de ventes de matériels de terrassement datant de 2007. Sur tous les segments - pelles hydrauliques, bouteurs, chargeuses sur chenilles, chargeuses sur pneus et tombereaux articulés -, une progression a été enregistrée.

 

Dans le détail, le fabricant annonce avoir "pris les commandes du marché français" dans la famille des pelles sur pneus dont les modèles les plus lourds qui composent sa gamme X-Power "ont encore gagné en parts de marché". Du côté des excavatrices sur chenilles, les ventes ont également augmenté l'année dernière et sa génération 8 de modèles compris entre 22 et 45 tonnes se fait progressivement une place dans le paysage hexagonal.

Le groupe s'adapte face à l'épidémie

Néanmoins, face à la crise mondiale du Covid-19, les activités de production ont dû s'adapter. Dès le début du confinement qui a entraîné la fermeture des sites de production historiques de la gamme terrassement en Europe, les préparatifs à une réouverture dans de bonnes conditions sanitaires ont été lancés. Ainsi, l'usine de pelles sur chenilles de terrassement implantée à Colmar a pu reprendre son activité dès le 20 avril et la production de toutes les machines de terrassement est aujourd'hui sur le point de retrouver son rythme normal.

Evidemment, le réseau de distribution français s'est lui aussi converti aux gestes barrières et autres mesures sanitaires. Des évolutions dans les pratiques donc, mais pas dans la structure même, le fabricant rappelant sa volonté de s'appuyer sur la stabilité de son organisation territoriale.

En route vers les énergies alternatives

Comme annoncé en 2019 lors du dernier salon Bauma de Munich, le constructeur continuera des travailler au développement des énergies alternatives ainsi qu'à l'hybridation, aussi bien pour le déplacement que pour les fonctions de la machine. De même, la création de machines partiellement ou complètement autonomes comme l'insertion de l'intelligence artificielle pour améliorer le diagnostic et la résolution des pannes constituent toujours des axes stratégiques de développement pour le groupe.

Jeremy Bellanger