Colas mise sur l’Oleo100 pour décarboner son parc de poids lourds

| |

Le major du BTP a signé un accord de partenariat avec la filiale du groupe Avril, Saipol, pour approvisionner sa flotte française de poids lourds à l’Oleo100. Cette énergie renouvelable assurera une baisse de ses émissions de gaz à effet de serre de 60 % par rapport au gazole.

 

Les sites web parasites sanctionnés !
D’ici à 2030, la majorité des véhicules de Colas en France sera alimentée par des solutions bas carbone. © Colas

Dans le cadre de sa stratégie bas carbone, Colas s’est fixé des objectifs environnementaux ambitieux et concrets : réduire, d’ici à 2030, de 30 % ses émissions directes de gaz à effet de serre et de 30 % ses émissions indirectes.

 

« Ce partenariat représente une étape importante de la démarche de décarbonation de notre flotte de véhicules que nous avons entamée sur le territoire français. D’ici à 2030, la majorité des véhicules de Colas en France sera alimentée par des solutions bas carbone (biocarburant, électricité, hydrogène vert, etc.) », détaille Jérémy Courtois, directeur équipements de Colas France.

 

Pour y parvenir, il entame actuellement la décarbonation de son parc de poids lourds en France. En partenariat avec Saipol, il a fait installer dans sept de ses établissements* des cuves d’Oleo100. Avant la fin du premier trimestre, ces agences et sept autres accueilleront même une cuve connectée dédiée au carburant végétal, réapprovisionnée par la filiale du groupe Avril, afin d’alimenter 300 véhicules.

 

D’ici à 2023, le groupe de BTP espère ainsi convertir 70 % de ses poids lourds en France à cette énergie renouvelable.

Un carburant biosourcé

D’après Saipol, la production de l’Oleo 100, intervenant dans les usines du Mériot (Aube), de Grand-Couronne (Seine-Maritime) et de Bassens (Gironde), est opérée à partir de graines françaises. Une caractéristique importante sur le plan environnemental car selon la Commission européenne, la culture du colza français n’entraîne ni déforestation ni changement d’affection des sols.

 

 

* Noyelles-sous-Lens (62), Chaumes-en-Brie (77), Carcassonne (11), Saint-Cyr-en-Val (45), Langon (33), Tours (37), Nogent-sur-Vernisson (45).

 

Charlotte Divet