Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Colas dévoile son râteau 3.0

| |

La filiale routière de Bouygues va équiper ses ouvriers tireurs de râteau d'un exosquelette qui augmentera leur force et réduira la pénibilité de leur travail.

Les sites web parasites sanctionnés !
Une présérie vient d'être conçue. Colas lancera sur ses chantiers les premiers Exopush très prochainement. © Sphere Communication

Cela fait près de 100 ans que, sur les chantiers routiers, les tireurs de râteau, étalent l’asphalte ou le bitume manuellement. Un travail fastidieux, usant pour les bras, les genoux et les épaules. En 2013, à la recherche d’une solution pour soulager ses ouvriers et gagner en rapidité et en productivité, Colas est entré en contact avec RB3D, une start-up fondée en 2001 spécialisée en  systèmes mécatroniques (discipline qui combine mécanique, électronique et informatique) pour l’ergonomie et la réduction des troubles musculo-squelettiques.

 

De ce partenariat est né l’Exopush. Un exosquelette qui amplifie la force et l’ampleur du mouvement de l’ouvrier lors du ratissage. "Fixé à un poussoir électrique qui fonctionne à la manière de la direction assistée d’une voiture, le râteau voit sa force multipliée par 5", explique  Serge Grygorowicz, fondateur de RB3D. Ce qui veut dire que pour une poussée de 8 kg impulsée par l’ouvrier, le râteau va pousser "tout seul", 40 kg. "Conséquence, l’ouvrier a besoin de moins de passes pour étaler son bitume,  il peut couvrir une plus grande surface grâce à l’allonge, assistée mécaniquement, du râteau, et il possède une meilleure posture de travail", conclut Serge  Grygorowicz.

ADRIEN POUTHIER

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus