Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Cimme ajoute deux cordes à son arc

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Cimme ajoute deux cordes à son arc © DR
Cimme (groupe Defrenne), concessionnaire Case dans le Nord depuis 60 ans, vient d’ajouter deux cordes à son arc. La première est géographique. Le nordiste a repris la carte Case pour la Picardie et a implanté à Roye une équipe de quatre personnes. « Cette région est au carrefour entre le Nord-Pas-de-Calais et la Champagne-Ardenne. Il y a une cohérence territoriale forte. Cette continuité s’inscrit dans notre stratégie d’accompagnement de nos clients », explique Guillaume Defrenne, directeur général du groupe. Seconde nouveauté : Cimme représente les matériels de concassage McCloskey pour le nord et l’est de la France. « Avec ce matériel mobile, nous restons dans notre savoir-faire mécanique et notre culture de service », indique Guillaume Defrenne. Avec cette marque, il vise 2,5 millions d’euros de chiffre d’affaires (une dizaine de matériels vendus) dès le premier exercice : « L’évolution des normes environnementales incite nos clients à retraiter eux-mêmes leurs déchets de chantier. » Le groupe Defrenne qui emploie 215 salariés table sur 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012 (contre 97 l’an dernier). « Après une année exceptionnelle en 2011, en partie grâce à nos clients industriels à travers la carte Fuchs, la manutention et les chargeurs Volvo, nous anticipons un second semestre 2012 plus délicat », précise le directeur général. Au niveau de Cimme (concessions Case), le premier semestre a enregistré une facturation en hausse, « mais nous sentons un léger ralentissement des prises de commandes depuis mai. Il y a de l’activité, mais le carnet, assez court, manque de visibilité. Cimme ressent un frein clair des investissements des collectivités locales qui se traduit par des reports de chantiers ». La société vise 40 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année (contre 34 en 2011).

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus