Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Caterpillar : vers un licenciement collectif à Gosselies ?

|

Le constructeur américain de matériels étudie la fermeture de son site de Gosselies, en Belgique, pour transférer sa production dans différentes usines. Si la décision se confirme, des centaines de personnes seront concernées par un licenciement collectif.

Les sites web parasites sanctionnés !
Caterpillar : vers un licenciement collectif à Gosselies ? © Caterpillar

Ils pourraient être 2 000 à faire les frais du plan mondial de restructuration et de réduction des coûts annoncé en septembre 2015 par Caterpillar. Un crève-cœur lorsqu’on se remémore les belles années de cette usine qui employait près de 5 000 personnes au fait de sa gloire.

 

A l’heure qu’il est, rien n’est encore décidé. Pourtant, on peine à croire que Caterpillar s’exprime sur un sujet aussi sensible si le couperet n’était pas sur le point de tomber. D’ailleurs, le contenu de la déclaration de Tom Pellette, président responsable pour le segment Construction Industries du groupe, amplifie cette conviction. "Nous sommes contraints de prendre des mesures […] afin de s’adapter à une demande en recul, a annoncé le dirigeant avant d’ajouter. Si l’intention devait se confirmer, nous soutiendrons la direction locale pour atténuer l’impact social". Par effet de ricochet, d’autres unités de production pourraient ainsi se voir confier une part de la production jusqu’alors dévolue à l'usine Gosselies. Le site de Grenoble a notamment été évoqué ainsi que d’autres usines en dehors de l’Europe, sans plus de précision. Peut-être plus surprenant encore, la production de certains composants pourrait être allouée à des fournisseurs externes.

 

Au travers de cette page qui risque bien de se tourner en Belgique, commence à se dessiner la nouvelle carte de l'implantation industrielle du groupe qui doit naître du plan de restructuration. 

Jeremy Bellanger

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus