Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Caterpillar : la pelle M315 Next-Gen, un best-seller remis au goût du jour

| Test |

Après une journée passée aux commandes de l'excavatrice, les testeurs de Technique-TP livrent leurs impressions aux lecteurs du Moniteur Matériels.

Les sites web parasites sanctionnés !
Caterpillar : la pelle M315 Next-Gen, un best-seller remis au goût du jour

Lors du salon Construction Days organisé en septembre dernier, Bergerat Monnoyeur a exposé en avant-première la pelle sur pneus CAT M315 Next-Gen, une machine de plus de 17t, équipée d’un moteur CAT C4.4 de 145chevaux, d’une lame, de stabilisateurs et d’un tiltrotator, que les opérateurs de Technique-TP ont pu prendre en main. Mieux, c’est une version premium qui leur a été soumise sur le site Rhône alpin d’Eurexpo Lyon, laquelle intégrait une pesée dynamique, des limiteurs de débattement, une 2D optionnelle, de multiples mémorisations d’outils et une caméra 360°.

 

Avant de tester l’engin, les conducteurs ont examiné la cabine au design calqué sur celui des pelles sur chenilles de Caterpillar. Offrant une bonne visibilité, celle-ci comprend un écran moderne de 10 pouces et son pare-brise se dote d’un grand essuie-glace. Le capot droit de la machine a, quant à lui, été redessiné pour optimiser la visibilité latérale. Mission accomplie à en croire les testeurs, même si certains auraient voulu voir l’élément réduit davantage.

 

Côté équipements, la lame radiale contribue aussi à une meilleure appréhension de l’environnement direct de la pelle. Seul bémol : sa tendance à coller les matériaux au relevage, ce qui peut induire des pertes en mouvement. De façon générale, les performances de l’engin n’ont suscité aucune critique. Sa puissance a répondu aux attentes, sa sensibilité hydraulique a été appréciée et ses vitesses rampantes pour se déplacer en terrain difficile ont été qualifiées de réel avantage.

 

Toujours au registre des atouts, la présence de manipulateurs électriques paramétrables et adaptables à la conduite de différents chauffeurs. De même, l’hydraulique a été soignée et dispose d’une pompe générale à débit variable de 275 l/min pour une pression maximale de 370 bars, et d’une pompe indépendante spécifique à la rotation. Cette dernière permet de soutenir des rendements importants en terrassement en conservant des fonctions de travail rapides quand tous les mouvements sont cumulés à la rotation. Pour faire bonne mesure, l’insonorisation poussée et le faible encombrement arrière (1,75m) de la tourelle viennent compléter l’arsenal urbain de l’engin.

Hervé Prenat (Technique-TP)