Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Caterpillar en avance sur le salon Conexpo

| CaterpillarChargeuses sur pneus |

Le fabricant a décidé d’anticiper l’ouverture du plus grand salon nord-américain dédié aux matériels de construction pour dévoiler en avant-première une salve de nouveaux produits.

Les sites web parasites sanctionnés !
Le nouveau tombereau 745 de Caterpillar © Caterpillar

Rendez-vous avait été donné à Las Vegas, à seulement quelques heures du salon Conexpo organisé dans le centre des expositions de la ville du Nevada du 7 au 11 mars. Evidemment, la localisation de l’événement n'a pas manqué d’entraîner une certaine focalisation sur des machines à destination d’une clientèle américaine. Néanmoins, plusieurs engins s’adressaient également aux marchés européens.

 

C’est notamment le cas du tombereau 745 (remplaçant du 745 de série D), de la petite chargeuse 950 GC ou de la 986K, mais aussi du bouteur D8T. Ce dernier fera d’ailleurs l’objet d’un éclairage particulier durant le salon puisqu’il sera possible d’en piloter un modèle basé à Peoria dans l’Illinois, et ce depuis un poste de commande implanté sur le stand Caterpillar à Las Vegas ! Une petite prouesse technique issue des engins utilisés dans les mines à ciel ouvert et qui préfigure une stratégie plus globale du groupe pour les années à venir.

 

Outre la conception de produits au design adapté aux besoins des utilisateurs, Caterpillar entend promouvoir une autonomisation croissante de matériels toujours plus connectés au chantier. Via des systèmes de collecte et de traitement des données d’exploitation, le constructeur propose déjà d’optimiser les coûts d’exploitation et d’améliorer la productivité de flottes entières.

 

Même si les entreprises sont encore peu nombreuses à profiter de ces technologies, plus personne ne doute que la connectivité des machines sera l’enjeu majeur des prochaines années. Et Caterpillar le premier puisqu’il entend poursuivre ses travaux et ses investissements pour s’inscrire dans une révolution au potentiel qui se chiffre en dizaines de milliards d’euros ; celle de l’internet des objets (ou IOT).     

Jeremy Bellanger

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus