Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Case crée l'événement sur Bauma avec une machine au biogaz

| Vu sur Bauma |

Le constructeur innove en matière de construction durable en révélant un prototype de chargeuse sur pneus qui fonctionne avec une énergie à la fois alternative et renouvelable : le biométhane.

Les sites web parasites sanctionnés !
Le ProjectTetra délivre des puissance et couple équivalents aux moteurs diesel de même catégorie. © Aldo Ferrero / Case
S'il y a une machine qui a attiré l'attention sur Bauma, c'est bien ce ProjectTetra. Case a mis le paquet lors du levée de rideau, avec effets visuels et sonores sur son stand. Il faut dire que ce prototype au look futuriste est innovant sur au moins un point : il fonctionne au gaz, et pas n'importe lequel : le biométhane. Le moteur de la machine a été spécialement conçu et développé pour les applications de construction par la marque sœur FPT Industrial. Avec une puissance maximale de 230 ch, il délivre les mêmes puissance et couple que la motorisation diesel équivalente de la chargeuse sur pneus Case 821G. Le biogaz qui l'alimente est produit dans les digesteurs à partir de déchets tels que les déchets alimentaires, les copeaux de bois et les déchets animaux. Neutre en carbone, ce carburant assure un cycle énergétique vertueux en boucle fermée, transformant les déchets en énergie utile.
 
"Nous recherchons depuis de nombreuses années des sources d'énergie durables pour nos engins de construction", explique Carl Gustaf Goränsson, président de Case Construction Equipment. "Le biogaz était le choix le plus logique pour la chargeuse sur pneus. Nous avions besoin d'un carburant capable de fournir l'entraînement et la puissance dont nos clients ont besoin. Le carburant devait être facilement disponible, offrir une grande facilité de ravitaillement et fonctionner pendant une journée complète de travail. Nous ne voulions pas compromettre la performance, alors nous avons lancé tout un défi à nos concepteurs." Une technologie qui a déjà fait ses preuves dans d'autres marques de CNH Industrial, puisque déjà 28 000 véhicules Iveco sont équipés. Le tour de force consistait à l'appliquer aux engins de chantier.
 
Le ProjectTetra produit ainsi 95% de CO2, 90% de dioxyde d'azote et 99% de particules en moins qu'une chargeuse diesel équivalente, selon le constructeur. Il permetrait aussi de réduire de 80% les émissions globales et de 50% les niveaux de bruit de la machine. Les centres de traitement des déchets et les entreprises de recyclage sont les premiers visés lors de la mise sur le marché de ce nouveau type de machines.

Arnault Disdero

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus