Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Case 921G : performance et confort, sans compromis

| Test |

Les testeurs de Technique-TP livrent leurs impressions après une journée passée aux commandes de ce modèle de chargeuse sur pneus fraîchement lancé sur le marché.

Les sites web parasites sanctionnés !
La chargeuse Case 921G n'a pas été ménagée par les opérateurs-testeurs. © Technique-TP
Case Construction a mis à la disposition des opérateurs de Technique-TP une chargeuse 921G. La machine était livrée avec un godet de 4 000 litres équipé de dents à fourche, un moteur FPT 6 cylindres de 255 chevaux, une boîte "powershift" ZF à 5 vitesses avec "lock-up", des ponts ZF (avec blocage du différentiel à 100% à l'avant), de pneumatiques Magna MA08 type L5 en taille 23.5R25.
 
L'accès à l'entretien se fait par un capot qui se relève vers l'avant ; il dégage largement le moteur pour permettre un entretien aisé. Tout est bien positionné, à l'exception toutefois du démontage du filtre à air qui, lui, est plutôt compliqué. La position du moteur à l'arrière est originale, elle améliore la stabilité de la chargeuse. Le cube de refroidissement se trouve derrière la cabine ; il est particulièrement efficace avec sa ventilation réversible et sa grande surface d'échangeurs. 
 
 
La cabine dispose d'un très grand pare-brise frontal d'une seule pièce qui dégage une visibilité exceptionnelle, d'un bon niveau d'insonorisation et d'un grand écran à droite qui intègre la caméra de recul. Le poste de travail typé "pelle" est des plus agréables, avec les deux manipulateurs suspendus au siège intégrant le proportionnel pour les équipements auxiliaires. L'écran permet une multitude de réglages, y compris de paramétrer la nervosité du levier de direction. Certains regretterons que la colonne de direction ne soit pas réglable en hauteur et que le climatisation ne soit pas automatique.
 
Les opérateurs ont réalisé des travaux de terrassement, ainsi que du chargement-transport. Pas de doute : cette chargeuse est conçue pour être productive ! Malgré des pneumatiques durs (des L5 conçus pour les travaux en matériaux agressifs et coupants), l'adhérence n'a jamais été mise en défaut. Pour une première expérience avec des pneumatiques Magna, l'équipe n'a pas été déçue. Le dessin de l'équipement s'est révélé adéquat, avec un godet dont la forme correspondait exactement aux besoins.
 
 
La puissance hydraulique est pour sa part bluffante - rarement il a été donné à l'équipe de Technique-TP de tester une chargeuse aussi puissante en hydraulique ! Cependant, la vitesse de levage pour les cycles rapides aurait pu être plus rapide. Le positionnement des vérins de levage est très encaissé, ce qui peut être un soucis dans certaines applications, mais en assure une excellente protection dans d'autres.
 
En travaux rapides, l'excellente stabilité de cette Case 921G a pu être constatée, de même qu'une vélocité permettant d'atteindre d'excellents rendements. La transmission s'est montrée très souple et le principe "boîte 5 + lock-up" permet d'abaisser sensiblement la dépense énergétique. En terrassement difficile dans du sable, la consommation de carburant est montée à 18,5 l/h, ce qui est excellent au regard des conditions. En moyenne générale (hors ralenti, pour avoir une vraie valeur technique), elle est restée inférieure à 15 l/h, sachant que la chargeuse n'a pas été ménagée.
 
Globalement, les testeurs de Technique-TP ont apprécié le confort de la cabine, les excellentes performances en terrassement et le look de cette chargeuse. Parmi eux, peu connaissaient les chargeuses Case, cet engin leur laisse donc une excellente image de la marque.
 
 

Les "plus" :

• La cabine moderne avec le plus grand pare-brise frontal monobloc dégageant une visibilité panoramique.
• La transmission ZF à 5 vitesses avec lock-up procurant d'excellentes performances.
• Le moteur placé à l'arrière améliorant la stabilité.
• L'équipement puissant adapté aux travaux de terrassement.
 

Les "moins" :

• La colonne de direction non réglable en hauteur.
• La vitesse hydraulique de levage de l'équipement.
• Le positionnement très enfermé des vérins de levage.

Hervé Prenat (Technique-TP)