Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Bobcat : un nouveau siège et de grandes ambitions

| |

L'inauguration de son QG pour la région EMEA concrétise la démarche expansive du fabricant appartenant au groupe Doosan. De nombreux recrutements sont attendus.

Les sites web parasites sanctionnés !
Le bâtiment de 3 370 m2 de surface de plancher a été inauguré le 11 octobre 2019. © Bobcat
Bobcat se sent pousser des ailes. Dans un contexte qui voit les travaux urbains prendre de l'ampleur à travers le monde, et conséquemment une hausse des ventes de matériels compacts, le constructeur réalise des investissements massifs. Rien qu'à Dobris, en République tchèque, où l'entreprise est basée, ils se sont traduits par une enveloppe de 20 millions d'euros, pour moitié destinés à la construction d'un nouveau quartier général.
 
Inauguré en grandes pompes le 11 octobre dernier, ce bâtiment de 1 561 m2 au sol entre en fonction. Il offre plus de 3 370 m2 de bureaux à quelque 200 salariés. Des investissements ont également été réalisés pour créer plus de 7 000 m2 d'espaces verts autour du bâtiment. En regard avec sa politique en matière électrique, la zone de stationnement comprend évidemment des bornes de recharge pour les véhicules à batteries.

Production quintuplée depuis 2001

"En inaugurant ce nouveau siège social à Dobris, nous concrétisons un investissement qui, en concentrant le développement, la production et la direction de l'entreprise en un même lieu, revêt une importance socio-économique pour toute la région et constitue une exception dans notre secteur. Depuis que Doosan Bobcat est implantée en République tchèque [en 2001, NDLR], nous avons investi près de 120 millions d'euros, quintuplé la production et plus que triplé le nombre de salariés", détaille Gustavo Otero.
 
Le président de Doosan Bobcat EMEA révèle par ailleurs que, dans les prochains mois, le spécialiste des chargeuses compactes compte recruter davantage de main-d'œuvre, d'experts et de développeurs. Autant d'emploi qui viendront s'ajouter aux 1 400 salariés de Dobris, dont 150 en R&D.
 

Arnault Disdero