Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Bauma 2010 : la reprise se prépare derrière le nuage

|

Les sites web parasites sanctionnés !
Bauma 2010 : la reprise se prépare derrière le nuage © Bauma
Le nuage volcanique et ses conséquences sur les liaisons aériennes ont pesé sur la fréquentation du plus important salon mondial de matériels de chantiers. Peu d'Américains, donc. De même pour les Asiatiques, Indiens, Chinois notamment. Les stands de certains de ces derniers étaient, au moins au début de la semaine, vides de personnels. Pourtant de nombreux visiteurs, et exposants, ont bravé les éléments au prix de parcours compliqués. Les " continentaux ", Français entre autres, ont retrouvé les charmes de l'automobile ou du train. Au total, 415 000 visiteurs, soit 17 % de moins que lors de la précédente édition, se sont rendus à Munich pour visiter les stands de plus de 3 000 exposants sur 550 000 m2. La fréquentation étrangère a tout de même atteint 35 %.

Moteurs

La Bauma 2010 a impressionné, plus que jamais, par son ampleur et sa puissance. Les nouveautés, des matériels conventionnels aux équipements inventifs ont été nombreux. Avec un bémol toutefois : la quasi-absence de matériels équipés de moteurs satisfaisant aux exigences de la norme européenne dite " Étape III B ". Applicable dès le début de l'année prochaine aux matériels de plus de 130 kW, cette norme exige de gros investissements de la part des constructeurs de moteurs, et l'adaptation des machines pour les recevoir, sans parler d'un surcoût prévisible.
Peu de " grandes manœuvres ", ces accords entre constructeurs souvent dévoilés lors de la Bauma. Quelques affaires de ce type, annoncées précédemment, ont été concrétisées visuellement par le changement de couleur des machines concernées. De son côté, le CECE (Committee for European Construction Equipment), le syndicat des constructeurs de matériels européens, parie, pour 2010, sur une reprise moyenne de +3 % du marché de l’Union mais avec des différences selon les pays. Tendances positives pour la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, encore négative pour l’Espagne qui ajoute sa propre crise interne à la dépression mondiale. Les constructeurs, eux, feront mieux que leur marché interne grâce à un renforcement des exportations vers les pays émergeants. « Parmi nos membres, les gros constructeurs tablent sur +12 %. En y intégrant les petits qui n’exportent pas et en jouant la carte de la prudence, nous annonçons cette année +7 % », détaille Ralf Wezel, secrétaire général du CECE. Interrogés sur le sujet, de nombreux constructeurs enregistrent des échos favorables de la part des marchés européens. Ils n'envisagent pas de reprise importante cette année, mais tous s'y préparent pour 2011.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus