Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche

Coronavigie, une appli pour contrôler le port des équipements de protection

| |

La plateforme de lutte contre le travail illégal Bativigie intègre de nouvelles fonctions à sa solution pour smartphones afin d'accompagner le retour sur sites dans de bonnes conditions.

Les sites web parasites sanctionnés !
L'application permet de vérifier la conformité du port des équipements de protection individuelle. © Bativigie
Depuis 2015, Bativigie et Activigie fournissent aux donneurs d'ordre de la construction et de l'industrie des services de vigilance sous-traitance. La plateforme logicielle sécurise les chantiers et sites de production des risques liés au travail illégal, en permettant un contrôle des personnels via une application dédiée. Celle-ci, embarquée sur un simple smartphone, assure la vérification de la conformité des opérateurs présents sur un site au regard d'une douzaine de points de contrôle (carte d'identité, attestation Urssaf, déclaration de détachement...).
 
En ce printemps 2020, dans le contexte de continuité ou reprise d'activité pour les entreprises, les équipes de Bativigie/Activigie, basées à Toulouse, ont développé une nouvelle fonctionnalité "Coronavigie" dans l'application de contrôle. Cette extension permet de procéder à la vérification de la conformité du port des équipements de protection individuelle par chaque intervenant sur un chantier ou site de production. Les clients donneurs d'ordre des plateformes Bativigie/Activigie peuvent ainsi s'assurer du bon respect des procédures de prévention définies pour leurs sites en matière de port des EPI. Une procédure simple, qui vient prolonger de manière concrète les préconisations de l'OPPBTP, l'organisme professionnel de prévention du BTP, visant à lutter contre la propagation du virus Covid-19, notamment par l'utilisation d'un masque de protection.
 
"Très concrètement, lors d'un contrôle, l'opérateur en charge de celui-ci va systématiquement procéder à une vérification visuelle de la présence des équipements de protection attendus. Si un défaut est constaté sur un intervenant, celui-ci ne pourra pas accéder au chantier ou site de production. Une déclaration d'incident est activée par notre plateforme, avec une notification simultanée au donneur d'ordre et à l'entreprise employeur. Cette dernière devra alors s'assurer que son salarié dispose des équipements nécessaires et en adopte le bon port", détaille Frédéric Pradal, créateur et dirigeant des plateformes Bativigie/Activigie.

Arnault Disdero