Suivez-nous Suivre Le Moniteur Matériels sur facebook Suivre Le Moniteur Matériels sur Linked In Suivre Le Moniteur Matériels sur twitter RSS Moniteur Matériels
Menu Recherche
  • Accueil
  • Bouygues
  • Avec Bouygues Construction Matériel et Lextan, la grue se pilote à distance

Avec Bouygues Construction Matériel et Lextan, la grue se pilote à distance

| |

La filiale du major du BTP et la start-up relèvent le pari de manœuvrer le matériel de levage depuis le sol.

 

Les sites web parasites sanctionnés !
Un chantier test, près de Lille, accueille actuellement la solution de pilotage à distance. Crédit : Moniteur Matériels

Depuis 2019, la réglementation française impose l’installation d’un dispositif de monte-grutier pour tous les modèles dont la hauteur dépasse les 30m. Si, en pratique, la solution facilite l’ascension, elle se révèle aussi lente et onéreuse. D’ailleurs, très souvent, même s’il n’a pas besoin sur le moment d’opérer son équipement, le grutier est amené à rester dans sa cabine pour se préparer à manœuvrer ou à déplacer sa flèche qui pourrait gêner. Mais bientôt, avec le projet de grue augmentée porté par Bouygues Construction Matériel, le professionnel n'aura plus besoin de grimper dans sa tour pour la conduire.

 

« Notre solution reproduit, au sol, le poste de travail du grutier, avec l’ensemble des aspects sensoriels, c’est-à-dire les informations visuelles et sonores, mais aussi les éléments inconscients qui aident tout autant lors de la conduite, comme les vibrations par exemple », explique Marc Lambert, fondateur et président de Lextan. Trois caméras, offrant respectivement une vue sur la cabine, le chariot et la contre-flèche, sont installées sur une Potain de 18m de haut, utilisée au sein de la base technique de la filiale du major du BTP, tandis que des micros de contact sont stratégiquement positionnés dans le corps de cette grue à tour.

 

Grâce aux technologies et à la réalité augmentée, il est possible de capter non seulement les sons habituels perçus depuis la cabine, mais aussi ceux que le grutier n’entend pas en temps normal, tels que les bruits en bout de flèche qui peuvent l’aider. « Nous ne cherchons pas à robotiser le pilotage pour se passer d’un grutier, mais plutôt à l’assister pour lui permettre de mieux travailler », commente Julien Meyer responsable du pôle Levage de Bouygues Construction Matériel en Île-de-France. D’autant que, pour renforcer la sécurité et optimiser la productivité sur un chantier, la conduite à distance présente de nombreux avantages. À commencer par une plus grande précision pour le positionnement du chariot et du moufle, ce qui améliore ainsi l'efficacité.

 

D’autre part, pour réaliser certains travaux dans des environnements complexes et à risques, tels que les sites nucléaires, le pilotage à distance peut s'avérer précieux. Après quelques ajustements techniques, la version bêta de la grue augmentée s'apprête à vivre son premier chantier.

 

Charlotte Divet