Alexandre Marchetta prend la tête du CECE

| |

Le directeur général du groupe Mecalac a pris ses nouvelles fonctions au syndicat européen des matériels de construction au début du mois. Son mandat durera deux ans. 

 

Les sites web parasites sanctionnés !
Alexandre Marchetta prend la tête du CECE © CECE

En tant que président du CECE, syndicat européen des matériels de construction, Alexandre Marchetta accordera beaucoup d’attention à l’agenda réglementaire de l’UE. D’autant qu’en 2022, « la législation sur les machines sera l’une des plus importantes pour l’industrie du CECE », souligne le directeur général du groupe Mecalac.

 

« Depuis le début du processus de consultation, le CECE s’est engagé auprès de toutes les parties prenantes et, dans la continuité des actions menées lors de la présidence de Niklas Nillroth (ndlr, son prédécesseur), le CECE va continuer de prendre part aux discussions avec les législateurs et enrichir le débat sur ce que requiert l’Europe pour rester un bloc de production fiable et compétitif », ajoute Alexandre Marchetta.

Une transition verte et digitale  

Alexandre Marchetta a également rappelé que « le début de son mandat coïncide avec la prise de présidence du Conseil de l'Union européenne par la France. En tant que président du CECE, j’accorderai une attention particulière au problème de reprise économique, l’une des priorités, également, de la France à la tête du Conseil de l'UE ».

 

Comme ses prédécesseurs, il poursuivra ainsi la stratégie du CECE en faveur d’une économie digitale et décarbonée avec l’ambition de faire de l’Europe, un territoire leader des solutions à faible impact.

 

Pour rappel, le CECE représente plus de 1200 constructeurs en Europe qui génèrent, à eux tous, 40 milliards d’euros de bénéfice annuel et emploient environ 300 000 personnes à travers le monde.

 

Charlotte Divet